UNSA Ferroviaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
UNSA Ferroviaire
Logo de l’association
Cadre
But Défendre les personnels des entreprises ferroviaires, notamment à la SNCF et dans ses filiales.
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1998
Origine 41e congrès de UNSA Dunkerque
Identité
Siège 56 rue du Faubourg-Montmartre
75009 Paris
Structure Fédération
Secrétaire général Roger Dillenseger[1]
Trésorier Denis Menet[1]
Affiliation Union nationale des syndicats autonomes (UNSA)
Financement cotisations des adhérents
Représentativité deuxième syndicat SNCF
Slogan Le syndicalisme en positif, le syndicalisme réformiste, 100% gagnant
Site web unsa-ferroviaire.org

l'UNSA Ferroviaire, anciennement UNSA Cheminots, est un syndicat français de personnels de Société nationale des chemins de fer français (SNCF), membre de l'Union nationale des syndicats autonomes (UNSA).

Historique[modifier | modifier le code]

L'UNSA Cheminots est née en 1998[2], lors de la transformation de la Fédération des syndicats d’ingénieurs cadres techniciens et agents de maîtrise des chemins de fer et activités annexes dite « Fédération Maîtrise et Cadres » (FMC-UNSA) et de la création du SNPE/UNSA (Syndicat national du personnel d'exécution).

En 2004, lors des élections du comité d'entreprise à la SNCF, l'UNSA Cheminots obtient la troisième[3] place avec 14 % des votes.

En 2009, elle réalise plus de 18 % des voix et passe 2e organisation syndicale derrière la CGT et devant SUD.

En 2011, l'UNSA Cheminots progresse encore de 3,6 % pour atteindre 21,66 %. C'est la plus forte progression d'une organisation syndicale observée lors de ces élections.

L'UNSA Cheminots, désormais appelée « UNSA Ferroviaire », est représentative sur l'ensemble des 27 comités d'établissement de la SNCF.

L'UNSA (Union nationale des syndicats autonomes) est représentée au conseil d’administration du Groupe SNCF par Thierry Marty.

Organisation[modifier | modifier le code]

L'UNSA cheminots dispose d'une organisation territorialle[4] avec des structures dans 26 régions. Elle dispose de permanents[3], neuf au siège et de 1 à 2 dans les régions, et de représentants disposant d'heures à consacrer à l'activité syndicale en tant qu'élus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Élu au Congrès de Vittel, en 2016.
  2. Benoît Verrier, 2006, op. cit., p. 7
  3. a et b Benoît Verrier, 2006, op. cit., p. 75
  4. Benoît Verrier, 2006, op. cit., p. 70

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Benoît Verrier, L'UNSA : Organisation et audience, impleGREP-IRENE Université de Nancy 2, 2006 (intégral).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres syndicats cheminots en France :

Lien externe[modifier | modifier le code]