Tunnel de l'Étoile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tunnel de l'Étoile
⇒ Voir la carte du tunnel ⇐
Carte du tunnel
⇒ Voir l'illustration ⇐

Entrée du tunnel
sur l'avenue des Champs-Élysées.

Type Tunnel routier
Géographie
Pays France
Localité Paris
Traversée Place Charles-de-Gaulle
Coordonnées 48° 52′ 23″ nord, 2° 17′ 52″ est
Exploitation
Exploitant Ville de Paris
Trafic Unidirectionnel
Caractéristiques techniques
Gabarit 2,40 m
Longueur du tunnel 380 m
Nombre de tubes 1
Nombre de voies par tube 2
Construction
Fin des travaux 1970
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
localisation
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
localisation

Le tunnel de l'Étoile est un tunnel routier de Paris, reliant l'avenue des Champs-Élysées (8e) à l'avenue de la Grande-Armée (17e), en passant sous la place Charles-de-Gaulle et l'arc de triomphe de l'Étoile.

Il est long de 380 mètres, à sens unique, et comporte deux voies[1]. Ouvert en 1970, il est fermé à la circulation des véhicules routiers depuis 2015. Depuis , il est accessible aux cyclistes et aux utilisateurs d'engins de déplacement personnel.

Hauteur limitée et accidents[modifier | modifier le code]

Panneau de danger à propos du gabarit réduit.
Panneau de danger à propos du gabarit réduit. On peut distinguer en-dessous le béton détérioré à cause des nombreux camions qui l'ont percuté, en endommageant ou en arrachant le panneau au passage.

Ce tunnel est connu pour le nombre élevé d'accidents de camions qui y ont lieu. Le tunnel possède un gabarit réduit de 2,40 mètres, signalé par un panneau accroché au-dessus de l'entrée et par plusieurs panneaux situés au niveau de l'avenue (dont un lumineux). Les véhicules trop hauts dont le conducteur ignore les panneaux ou ne les voit pas percutent le fronton. Le statut classé de l'arc de triomphe de l'Étoile interdit la construction d'un portique en surface, car cela nuirait au paysage visuel de la place Charles-de-Gaulle. En 2010, il y a eu à cet endroit en moyenne un accident tous les dix jours.[réf. nécessaire]

Depuis 2009, avec l'appui de quelques riverains du quartier, un internaute dont le lieu de travail surplombe l'entrée du tunnel a ouvert un blog publiant aux yeux du monde les péripéties de ce que les gens ont baptisé le « serial tunnel ». Certains s'amusent même à parier sur la durée de vie du panneau situé à l'entrée, sur le fronton du tunnel.

Historique[modifier | modifier le code]

Le tunnel a été ouvert en 1970.

Sa fermeture provisoire est intervenue en [2].

En , sa réouverture est envisagée par la Ville de Paris à une date indéterminée, mais pas pour la circulation automobile[3].

En , la mairie de Paris s'orienterait vers une utilisation en esplanade piétonne avec des commerces, de l'événementiel et un accès à la gare de Charles-de-Gaulle - Étoile de la ligne A du RER[4]. Il est utilisé durant le premier week-end de comme piste de course de drones pour la seconde édition du « Paris drone festival »[5].

En mai 2020, il est à nouveau ouvert à la circulation pour les vélos et les engins de déplacement personnel[6],[7].

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  1. « Tunnel de l’Etoile : Place Charles-de-Gaulle » [PDF], sur reinventer.paris (consulté le 13 février 2018).
  2. « Tunnel de l'Etoile : la fermeture provisoire s'éternise », sur leparisien.fr, article du 2 septembre 2015 (consulté le 8 avril 2017).
  3. « ON VOUS REPOND : « Peut-on espérer un jour la réouverture du souterrain de l’Etoile ? » », sur http://www.leparisien.fr, (consulté le 10 avril 2017).
  4. « Paris : le tunnel sous l’Arc de Triomphe vaut de l’or », sur leparisien.fr (consulté le 1er mai 2017).
  5. Erwan Lecomte, « Ce dimanche, les Champs-Elysées accueillent le Paris Drone Festival », sur https://www.sciencesetavenir.fr, (consulté le 9 juin 2017).
  6. « Paris : le tunnel de l’Etoile va rouvrir aux cyclistes », sur leparisien.fr, (consulté le 13 mai 2020).
  7. « Paris. Le tunnel de l’Etoile rouvre aux cyclistes », sur actu.fr/ile-de-france, (consulté le 13 mai 2020) : « La préfecture de police vient d’en annoncer la réouverture aux cyclistes et aux « engins de déplacements personnels » comme les trottinettes par exemple ».