Tunnel Saint-Léonard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Tunnel Saint-Léonard
Image dans Infobox.
Le tunnel, entrée sud restaurée en 2011
Présentation
Type
Destination initiale
Destination actuelle
Canal de Marans à La Rochelle
Style
type voûte plein cintre en pierre
Construction
Ouverture
Longueur
842 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Largeur
8 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
Permet de faire passer
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Division administrative
Commune
Altitude
2 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
voir sur la carte de Nouvelle-Aquitaine
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Charente-Maritime
voir sur la carte de la Charente-Maritime
Red pog.svg

Le tunnel Saint-Léonard est un ouvrage d'art permettant au canal de Marans à La Rochelle de passer sous la colline Saint-Léonard, haute de 33 mètres, et situé dans la commune de Dompierre-sur-Mer, en Charente-Maritime, en site naturel classé.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le creusement du tunnel Saint-Léonard a duré plus longtemps que prévu, à cause d'un calcaire très dur. Il fut percé et achevé après 1850[1].

Ces travaux ont été réalisés par des prisonniers de guerre et des forçats espagnols et napolitains, dont le nombre a varié de 500 à 800, casernés dans le château Milan acquis à cet effet[1].

Une partie de la pierre retirée en tréfonds de l'excavation a fourni un calcaire bleu particulier qui a été utilisé dans la fabrication du mortier de chaux destinée aux travaux du fort Boyard (1851-1852).

Le tunnel et ces portails Nord et Sud a fait l'objet de travaux de restauration, en 2011.

Descriptions[modifier | modifier le code]

Cet ouvrage atypique, pour une région plate, offre de belles dimensions par ses 842 m de longueur et ses 8 m de largeur.

Un chemin de halage, protégé par un garde-corps, est situé côté Est. La main courante du garde corps avait également pour fonction de permettre le glissement des cordages, des chevaux qui tractaient les gabarres.

Trois puits ont servi à l'évacuation des gravats lors du creusement. Les alcôves reliques des puits sont encore visibles, à l'intérieur du tunnel. Deux sont murées. La troisième, en position centrale, a été aménagée pour servir d'aération au tunnel. Son dôme est visible sur la colline Saint-Léonard 46° 10′ 33″ N, 1° 04′ 02″ O. Depuis les travaux de restauration du tunnel, le dôme a été obturé par une dalle de béton armé.

Le tunnel commence au point géographique 46° 10′ 41″ N, 1° 03′ 49″ O (côté nord) et se termine à 46° 10′ 23″ N, 1° 04′ 18″ O (côté sud).

Photos (géolocalisées)[modifier | modifier le code]

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Plusieurs scènes du film Irréprochable, réalisé par Sébastien Marnier et sorti en 2016, ont été tournées sur les rives du canal de Marans à La Rochelle et sur le tunnel Saint-Léonard.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dompierre-sur-Mer et ses environs (p. 124) - de M M. Choisnard et Tauzin - Éd. Res Universis

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :