Tube neural

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article a besoin d’être illustré (en discuter) (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Pour améliorer cet article, des médias (images, animations, vidéos, sons) sous licence libre ou du domaine public sont les bienvenus.
Si vous êtes l’auteur d’un média que vous souhaitez partager, importez-le. Si vous n’êtes pas l’auteur, vous pouvez néanmoins faire une demande de libération d’image à son auteur.

image illustrant la biologie
Cet article est une ébauche concernant la biologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Développement embryonnaire - Plan transversal

Le tube neural désigne le système nerveux primitif des embryons des chordés. Il se forme entre les 19 et 28èmes jours du développement embryonnaire, lors de l'étape de la délimitation.

Il forme le système nerveux central chez le fœtus et chez l'être humain.

Embryologie[modifier | modifier le code]

Il se forme par invagination de la plaque neurale en une gouttière, puis par convergence et fusion de ses bords. Du côté de l'extrémité antérieure, il se dilate en 3 puis 5 vésicules pour former l'encéphale (le cerveau). Le reste du tube neural est à l'origine de la moelle épinière dont émergent les racines ventrales des nerfs spinaux.

Ces dernières émergent entre les somites puis les vertèbres par les orifices vertébraux afin d’innerver les muscles.

La cavité du tube neural est à l'origine du canal de l'épendyme et des ventricules qui contiennent le liquide céphalo-rachidien.

Le neuropore rostral se ferme au 29e jour et le neuropore caudal au 30e jour[1].

La région du tube neural qui forme la moelle épinière est organisée selon l'axe dorso-ventral par des signaux moléculaires (la protéine Sonic hedgehog notamment) provenant de la chorde sous-jacente et de la plaque du plancher (la partie la plus ventrale du tube neural) ou de la région du toit (la partie la plus dorsale du tube neural) qui sécrète des protéines des familles Wnt (protéines) et BMP. Ainsi, les progéniteurs acquièrent une identité par l'expression d'une combinatoire de facteurs de transcription en réponse à Shh et BMP en fonction de leur position dans l'axe dorso-ventral, permettant ainsi la régionalisation dorso-ventrale du tube neural.

Pathologies et malformations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]