Tsutomu Sakuma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tsutomu Sakuma
Tsutomu Sakuma

Naissance 13 septembre 1879
Bourg de Wakasa, Préfecture de Fukui
Décès 15 avril 1910 (à 31 ans)
Baie de Hiroshima
Arme Marine impériale japonaise
Grade Capitaine
Années de service 1901-1910
Commandement Le 6e sous-marin, etc
Conflits Guerre russo-japonaise

Tsutomu Sakuma (佐久間 勉, Sakuma Tsutomu?), né le - décédé le , est un militaire japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sakuma naît en 1879 dans une famille de kannushi du bourg de Wakasa dans la préfecture de Fukui. Il entre à l'académie navale impériale du Japon en 1901 avant de servir dans la marine impériale japonaise. Il participa à la guerre russo-japonaise, notamment à la bataille de Tsushima.

Le naufrage du 6e sous-marin[modifier | modifier le code]

Le 6e sous-marin, commandé par Sakuma
Une partie du document de Sakuma

Sakuma devient capitaine du 4e sous-marin (第四潜水艇?), et du 6e sous-marin (第六潜水艇?), qui est le premier sous-marin fabriqué au Japon[1].

Les premier et sixième sous-marins japonais sont sujets à des expérimentations conduisant à des améliorations techniques. Le , le sixième part du port d'Iwakuni vers la baie de Hiroshima mais coule et les 14 sous-mariniers présents à bord périssent.

À l'époque, la cheminée du sous-marin devait rester au-dessus de l'eau. Mais vers 10 h 45, le sous-marin a commencé à entrer plus profondément dans l'eau, laquelle pénétra par la cheminée ouverte. Les marins ont essayé de faire fonctionner la couverture de la cheminée pour éviter la submersion, mais elle n'a pas bougé, car elle était en panne. Après l'avoir débloquée manuellement, le sous-marin resta bloqué à 17 m sous l'eau, incapable d'émerger à cause de l'eau ayant pénétré à l'intérieur. On a repêché le sous-marin le lendemain, mais les 14 militaires sont trouvés mort.

Sakuma a laissé un document qui note l'évolution de la situation de 10 h 45 à 12 h 40. Ce journal est plus tard publié dans la presse et Sakuma devient un héros national à titre posthume et un exemple de courage et de fermeté au sein de la Marine impériale japonaise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En 1906, la marine japonaise a sept sous-marins, dont les cinq premiers d'origine américaine sont appelés Classe Holland du nom de l'ingénieur John Philip Holland. Les 6e et 7e sous-marins sont fabriqués au Japon et appelés Classe Holland Kai.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dupuy, Trevor N., Harper Encyclopedia of Military Biography, New York, 1992
  • (en) Arthur Judson Brown (en), Japan in the world of to-day, Fleming H. Revell Company, , 322 p. (lire en ligne), p. 76
  • (en) Stories of Japanese Ethics, Hokuseido Press, , 117 p. (lire en ligne), p. 79
  • (en) Contemporary Japan, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]