Tiruchirappalli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Trichinopoly)
Aller à : navigation, rechercher

10° 48′ 18″ N 78° 41′ 08″ E / 10.805, 78.6856

Tiruchirappalli
திருச்சிராப்பள்ளி / Trichinopoly
Image illustrative de l'article Tiruchirappalli
Administration
Pays Drapeau de l'Inde Inde
État ou territoire Tamil Nadu
District District de Tiruchirappalli
Maire A. Jaya
Index postal 600 xxx
Fuseau horaire IST Indian Standard Time
(UTC+5.30)
Indicatif +04 31
Démographie
Population 916 674 hab. (2011)
Densité 5 482 hab./km2
Géographie
Coordonnées 10° 28′ 54″ N 78° 24′ 39″ E / 10.4818, 78.410810° 28′ 54″ Nord 78° 24′ 39″ Est / 10.4818, 78.4108
Superficie 16 723 ha = 167,23 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tamil Nadu

Voir sur la carte administrative de la zone Tamil Nadu
City locator 12.svg
Tiruchirappalli

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte administrative d'Inde
City locator 12.svg
Tiruchirappalli

Géolocalisation sur la carte : Inde

Voir la carte topographique d'Inde
City locator 12.svg
Tiruchirappalli
Liens
Site web Trichy City Municipal Corporation

Tiruchirappalli (en tamoul : திருச்சிராப்பள்ளி, en sanskrit : तिरुचिरापळ्ळि) aussi écrit Tiruchchirappalli, couramment connu comme Tiruchi, Trichy (en tamoul : திருச்சி), ou anciennement Trichinopoly, est une grande ville de l'Inde située dans l'État du Tamil Nadu.

La ville compte plus d'un million d'habitants. Elle possède un aéroport international.

Histoire[modifier | modifier le code]

Tiruchirappalli était jadis une monarchie, dont le philosophe et mystique Tayumanavar (1705-1742) fut un temps ministre.

Pendant la Seconde Guerre des Boers, la ville accueillit un camp de concentration de l'Empire britannique[1].

Monument célèbre[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Srirangam.
Salle des Milles Piliers dans le sanctuaire de Shri Ranganathaswamy à Srirangam.

La ville est situé en face de l'île de Srirangam, une petite localité célèbre pour le Temple de Ranganathaswamy, dédié à Ranganath, la forme endormie et pensante de Vishnou couché sur le serpent Ananta. L'île de Srirangam est également connu au près des Shivaïtes grâce au Temple de Jambukeshwara.

Tiruchirappalli est également connu à travers le Tamil Nadu et au delà grâce à son Rock Fort, un fort d'une prouesse architecturale étonnante situé au dessus d'une colline et abritant un temple dédié à Ganesh. La vieille ville regorge également de nombreux temples hindous très anciens dont les plus grands datent du règne des Cholas. Il subsite également des vestiges de l'ancienne capitale Chola d'Uraiyur, une ancienne ville désormais banlieue de Tiruchy.

La longue gouvernance des Nayaks de Tiruchirappalli et de Madurai ont laissé comme héritage le Palais Chokkanatha Nayak (également connu sous le nom de Rani Mangammal Mahal), aujourd'hui utilisé pour abriter le Musée gouvernemental (Government Museum).

Le barrage de Kallanai ou Grand Annicut, un des plus anciens barrages du monde encore en utilisation est situé non loin de la cité sur l'autoroute menant à Kumbakonam.

Économie[modifier | modifier le code]

Trichy est une ville industrielle, qui travaille notamment le textile. C'est également une plaque tournante du secteur primaire, en effet, beaucoup de produits agricoles (fruits et légumes) et de produits miniers bruts et/ou transformés (ciment, lignite,...) transitent par Tiruchi. Mais la cité se tourne rapidement vers les secteurs tertiaires et quaternaires afin de concurrencer et tenir tête d'autres métropoles du Tamil Nadu tel que Coimbatore, Tiruppur, Erode, Salem, Madurai, Thoothukudi et Tirunelveli.

Tiruchirappalli est également un grand centre ferroviaire abritant les ateliers mécaniques des Indian Railways à Ponmalai.

Transports[modifier | modifier le code]

La ville est desservie par l'Aéroport international de Trichy, les principaux vols internationaux sont à destinations de Dubaï, Colombo, Kuala Lumpur, Penang et Singapour. Des vols domestiques pour Chennai (Madras) partent également d'ici.

Tiruchirappalli a également une bonne connectivité routière, de nombreux autoroutes passent par la ville dont le NH45B, le NH210 et le NH67.

Le cœur du Tamil Nadu est également bien desservi par le réseau ferroviaire indien, de nombreux trains relient la ville au reste de l'Inde.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La diffusion du sport dans l'océan Indien par les prisonniers sud-africains (1899-1945) », Floris J. G. Van der Merwe, in Sport et loisirs dans les colonies, sous la direction d'Évelyne Combeau-Mari, Le Publieur, ISBN 978-2-35061-000-9.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :