Transport au Royaume-Uni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Autoroutes du Royaume-Uni

Cet article fournit diverses informations sur les infrastructures de transport au Royaume-Uni.

Chemins de fer[modifier | modifier le code]

Lignes à grande vitesse opérationnelles au RU
  • 270-300 km/h
  • 250 km/h
  • 200-230 km/h
  • <200 km/h
  • Les trains circulent sur la voie de gauche. Le gabarit des trains est plus réduit que les gabarits continentaux. Le tunnel sous la Manche relie le réseau ferroviaire britannique au continent.

    Plusieurs villes sont dotées d'un réseau de métro.

    Ville dotées d'un réseau de tramway

    Transport routier[modifier | modifier le code]

    L'autoroute M8 traverse le centre-ville de Glasgow.

    Le réseau routier britannique regroupe près de 334 000 kilomètres (207 538 mi) de routes pavées. Le système de mesures sur les routes au Royaume-Uni est le système impérial (milles, yards et pieds). Visiblement, au Royaume on conduit à gauche et dépasse à droit. La majorité d'Europe conduit à droit.

    Les routes majeurs comprennent les autoroutes (anglais : motorway) et les routes nationales (anglais : trunk roads). À chauqe des pays du Royaume, les autoroutes et les routes nationales sont entretenues par un agence des gouvernements nationaux. En Angleterre, ceci est Highways England.

    Les routes sont divisés en routes illimitées et routes limitées. Les routes limitées sont ceux qui ont l'éclairage public constant et ont une limitation de vitesse par défaut de 30 milles par heure (48 km/h).

    À la zone rurale, les grandes routes sont soit des routes à chaussée unique ou routes à chaussées séparées. La limitation de vitesse aux routes illimitées est la limiation maximale nationale.

    Histoire[modifier | modifier le code]

    Le système autoroutier était construit après la seconde Guerre mondiale. C'est inférieur en capacité à les autres systèmes des pays occidentaux européens.[1]

    Sécurité routière[modifier | modifier le code]

    <mapframe> : Impossible d'analyser JSON : Erreur de syntaxe

    Au Royaume-Uni, 1 860 personnes sont mortes sur les routes en 2016, selon Eurostat.

    Réseau[modifier | modifier le code]

    Total: 371 603 km

    revêtues : 371,603 km (dont 3303 km d'autoroutes)
    non revêtues : 0 km (1998)

    La circulation se fait à gauche.

    Péage urbain de Londres[modifier | modifier le code]

    Pour limiter la congestion de la circulation automobile dans le centre de Londres, un péage urbain est perçu depuis le . La zone concernée représente 22 km2, soit 1,3 % de la superficie totale du grand Londres. Le montant est de 8 euros par jour (entre 7 h et 18 h 30). Le contrôle se fait automatiquement par des moyens vidéo qui photographient les plaques d'immatriculation. En cas d'infraction, le montant de l'amende est de 80 £ (91 [3]). Au bout de six mois d'application, le nombre de véhicules entrant dans la zone centrale aurait baissé significativement, passant de 250 000 à 190 000, et les temps de trajet se sont réduits.

    Transport marin[modifier | modifier le code]

    Voies navigables[modifier | modifier le code]

    3 200 km Conduites : Oléoducs : pétrole brut 933 km ; produits raffinés 2 993 km ; gazoducs 12 800 km Ports : Aberdeen, Avonmouth, Belfast, Bristol, Cardiff, Douvres, Falmouth, Felixstowe, Glasgow, Gloucester, Grangemouth, Hull, Larne, Leith, Liverpool, Londres, Manchester, Peterhead, Plymouth, Portsmouth, Scapa Flow, Southampton, Sullom Voe, Tees, Tyne.

    Marine marchande[modifier | modifier le code]

    Total: 173 navires (de 100 tonneaux ou plus de jauge brute) totalisant 2 917 708 tonneaux (3 063 113 tonnes de port en lourd).

    Navires par catégories[modifier | modifier le code]

    Vraquiers 4, cargos 33, chimiquiers 5, minéraliers 1, porte-conteneurs 39, gaz liquéfiés 2, passagers 8, cargos mixtes 1, pétroliers 50, navires rouliers 18, passagers à courte distance 10, citerniers spécialisés 1, transport de véhicules 1 (1999)

    Aéroports[modifier | modifier le code]

    498 (1999)

    Aéroports - avec pistes en dur[modifier | modifier le code]

    Total : 357

    de plus de 3000 m : 10
    de 2500 à 3000 m : 33
    de 1500 à 2500 m : 166
    de 1000 à 1500 m : 93
    de moins de 1000 m : 55 (1999)

    Londres[modifier | modifier le code]

    Aéroports - avec pistes en terre[modifier | modifier le code]

    Total : 141

    de 1500 à 2500 m : 1
    de 1000 à 1500 m : 23
    de moins de 1000 m : 117 (1999 est.)

    Héliports[modifier | modifier le code]

    12 (1999)

    Notes et références[modifier | modifier le code]

    1. « The ROAD to SUCCESS?: Transport Manifesto 2004 », The British Chambers of Commerce,‎
    2. https://ec.europa.eu/eurostat/fr/home
    3. (en) « Taux de change GBP/EUR », (consulté le 8 juin 2018)