Toyan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le reggae image illustrant un chanteur image illustrant jamaïcain
Cet article est une ébauche concernant le reggae et un chanteur jamaïcain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Toyan (ou Ranking Toyan) de son vrai nom Byron Everton Letts, était un deejay jamaïcain, assasiné en 1991.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 1978/80 - Early Days (Roots Tradition)
  • 1981 - How The West Was Won (Volcano)
  • 1982 - Spar With Me (Jah Guidance)
  • 1982 - Dj Clash vol. 1 (avec Nicodemus)
  • 1982 - Superstar Yellowman has arrived with Toyan (Joe Gibbs)
  • 1982 - Nice Time (avec Tristan Palmer) (Jam Rock)
  • 1982 - Toyan (J&L)
  • 1983 - Ghettoman Skank
  • 1983 - Murder (avec Tipper Lee & Johnny Slaughter) (Vista)
  • 1983 - Every possee want me (Live & Learn)
  • 1983 - DJ Daddy (Upfront)
  • 1984 - Hot Bubble Gum (Powerhouse)

Singles et maxis[modifier | modifier le code]

  • 1980 - Rocking of the 5000 (face B de Reaching to be free de Madoo) (KG Imperial)
  • 1981 - Jah Guide I (avec Little John)
  • 1982 - Strictly the Dread (Greensleeves)
  • 1982 - John Tom (Arrival)
  • 1983 - All in the game (avec Little John)
  • 1983 - Two bad dj afi talk (avec Jah Thomas) (face B de Entertainment de Tristan Palmer)
  • 1984 - My Granny (face B de Conscious Lover de Cornell Campbell)
  • 1984 - Pon Mi Corner
  • 1986 - Bring Me Baby
  • 1988 - Spar with Me
  • 1989 - Buff
  • 198X - Creamy corner (Volcano)