Tout vu tout lu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tout vu tout lu
Genre Jeu télévisé
Création Rai Trade/Triangle, Italie
Réalisation Franck Broqua
Présentation Marie-Ange Nardi
Ancienne présentation Stéphane Thebaut
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 3
Production
Lieu de tournage La Plaine Saint-Denis
Durée 50 minutes
Format d’image 16/9
Format audio Stéréo
Société de production French TV
Diffusion
Diffusion France 2
Lieu de première diffusion France
Date de première diffusion 1er septembre 2003
Date de dernière diffusion 5 mai 2006
Public conseillé Tout public

Tout vu tout lu était un jeu télévisé quotidien français produit par la société FrenchTV et présenté par Stéphane Thébaut, puis par Marie-Ange Nardi et diffusé de 1er septembre 2003 au 5 mai 2006 sur France 2. Il s'agit de l'adaptation en France d'un format de jeu italien.

Historique[modifier | modifier le code]

Le jeu était animé par Stéphane Thébaut, jusqu à juin 2005, c'est Marie-Ange Nardi qui prendra le relai en septembre 2005. L'émission sera diffusée tous les jours de la semaine vers 17h30 sur France 2.

  • Lors des derniers mois, l'émission accueillait parfois des célébrités. Cette nouveauté s'est accompagnée d'un relooking du logo et des musiques.
  • Le jeu est basé sur l'actualité : tandis que la première manche survole les événements de l'année en cours, les 2e et 3e manches s'attardent sur les événements des jours précédents.

Concept[modifier | modifier le code]

Au début de l'émission, les trois candidats sont crédités d'un capital de 100 000 euros (en 2003) puis de 150 000 euros qu'ils vont devoir conserver à tout prix. Le jeu se déroule en trois manches, chacune composée de trois questions toutes basées sur des thèmes d'actualité.

L'animateur énonce le thème de la question et les trois candidats ont 15 secondes pour faire monter les enchères en buzzant (chaque buzz augmenta la mise de 500 euros la 1re manche, 100 euros la 2e manche et 2 000 euros la 3e manche. Lors des 15 secondes, le candidat qui a fait la plus haute enchère doit répondre à la question posée par l'animateur. Si il donne la bonne réponse (parmi les quatre propositions), il fait perdre aux deux autres candidats la somme qu'il vient de miser lors des enchères ; en revanche, si il donne une mauvaise réponse, il perd cette somme.

Les trois manches fonctionnent sur le même système. À la fin de chaque manche, le candidat ayant le plus petit capital (sauf lors de la 3e) joue à une question du tout pour le tout, il mise jusqu à 50 % de son capital. Comme pour toutes les autres questions, si il répond bien il fait perdre aux autres la somme misée, sinon il perd la somme misée.

Pour la dernière question de la 3e manche, l'animateur énonce le thème de la question avec des images montrée aux téléspectateurs, puis les candidats misent secrètement jusque à 100 % de leur capital (jusque à début 2005). En 2005, le principe est le même que les autres questions, mais avec une mise de 5 000 euros. À la fin des trois manches, le candidat qui a le plus gros capital participe à la finale, et les deux autres candidats sont éliminés.

Lors de sa création, la cagnotte de départ était de 100 000 euros, mais elle sera rapidement élevée à 150 000 euros.

Si un candidat se retrouve avec un capital égal à 0 € avant la fin des trois manches, ce dernier est automatiquement éliminé du jeu.

La finale[modifier | modifier le code]

Le candidat va tenter de remporter la somme qu'il a réussi à conserver durant tout le jeu. Il va devoir répondre à 10 questions portant sur l'actualité de 10 personnalités, le tout en 3 minutes ; en 2006, avec 5 personnalités mais avec 2 questions par personnalités.

Le candidat commence la finale avec son capital auquel ont été enlevés les 4 derniers chiffres. Une bonne réponse fera allumer un chiffre de sa cagnotte, et une mauvaise réponse en fera éteindre un. À la fin des 10 questions, le candidat remporte la somme qui est allumée à ce moment-là. Après les 10 questions, le candidat gagne la somme allumée et revient à l'émission suivante.

Exemple : si le finaliste a réussi à conserver un capital de 115 000 euros, il commencera la finale avec 11 €. Si il donne une bonne réponse, il passera à 115 euros, puis à 1 150 euros, puis à 11 500 euros et enfin à 115 000 euros. C'est le processus inverse en cas de mauvaise réponse. Si à la fin des 3 minutes, le finaliste n'a pas répondu à toutes les questions, un chiffre s'éteint par question non répondue[1].

Jeu de société[modifier | modifier le code]

Le jeu télévisé a été adapté en jeu de société en 2005 par Lansay.

Notes et références[modifier | modifier le code]