Meijin (jeu de go)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tournoi Meijin)
Aller à : navigation, rechercher
Meijin (jeu de go)
Nom complet titre de Meijin
Pays Drapeau du Japon Japon
En Japonais 名人
1re édition 1962
Tenant du titre Drapeau du Japon Takao Shinji
Sponsors Nihon Ki-in, Kansai Ki-in, Asahi Shimbun
Cet article ne doit pas être confondu avec celui concernant le titre de Meijin en lui-même.

Au jeu de go, le titre de Meijin (名人, littéralement « homme brillant ») était historiquement attribué au meilleur joueur de son temps, à l'époque d'Edo ; dix joueurs reçurent cette distinction. Le tournoi Meijin est un tournoi moderne de jeu de go dont le vainqueur, en plus d'une forte somme d'argent, reçoit le titre de Meijin. Ce titre est, avec le Kisei et le Honinbo, l'un des titres japonais les plus importants au jeu de go. Il a pour équivalent le Myungin en Corée du Sud et le Mingren en Chine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le titre de Meijin vient d'une partie jouée par le premier Hon'inbō, Sansa. Le seigneur de guerre Oda Nobunaga, le voyant jouer un coup particulièrement brillant, s'exclama « Meijin ! ». Ce qualificatif fut désormais appliqué au plus fort joueur de son époque.

Le titre de Meijin était attribué soit par accord des chefs des principales écoles de go lorsqu'un joueur était indiscutablement au-dessus de ses contemporains, soit par une série de parties quand plusieurs candidats revendiquaient le titre. Un des joueurs devait alors prouver qu'il était, sans conteste, supérieur à tous ses rivaux. Dans le cas contraire, le titre de Meijin était laissé vacant (ce qui était courant).

Le plus souvent porté par des membres de l'école Hon'inbō, il fut également attribué à quelques membres des écoles Yasui et Inoue, et systématiquement accompagné du grade de 9e dan, qui ne pouvait être donné à aucun autre joueur (16 joueurs 8e dan reçurent le titre de Jun-Meijin, c'est-à-dire demi-Meijin).

Le titre historique de Meijin disparaît en 1940 avec son dernier détenteur, Hon'inbō Shūsai. À partir de 1962, le titre Meijin est porté par le vainqueur du tournoi du même nom au Japon.

Meijin Go-dokoro[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Go-dokoro.

Le titre de Meijin était lié à celui de Go-dokoro, puisque seul un Meijin pouvait devenir Go-dokoro. le Go-dokoro était la plus haute autorité du monde du go ainsi que le professeur attitré du shogun. Il se retirait en général des parties officielles pour se consacrer à ses autres devoirs.

Le titre disparaît en 1868 avec la chute du gouvernement Togukawa.

Liste des Meijins historiques[modifier | modifier le code]

Rang Joueur Années
1er Hon'inbō Sansa 1612–1623
2e Inoue Nakamura Dōseki 1623–1630
3e Yasui Sanchi 1668–1676
4e Hon'inbō Dōsaku 1677–1702
5e Inoue Dosetsu Inseki 1708–1719
6e Hon'inbō Dōchi 1721–1727
7e Hon'inbō Satsugen 1767–1788
8e Hon'inbō Jōwa 1831–1839
9e Hon'inbō Shuei 1906–1907
10e Hon'inbō Shūsai 1914–1940

Organisation[modifier | modifier le code]

Le tournoi Meijin a été créé en 1968 et était sponsorisé par le journal Yomiuri shinbun. Depuis 1976, le tournoi est sponsorisé par le journal Asahi, avec une récompense de ¥36 000 000 pour le vainqueur et de ¥10 400 000 pour l'autre finaliste. Le Yomiuru Shinbun sponsorise depuis le tournoi du Kisei.

Le tournoi est ouvert aux joueurs professionnels de la Nihon Ki-in et de la Kansai Ki-in. Neuf joueurs s'affrontent chaque année dans une ligue, dont le vainqueur peut alors défier le tenant du titre. L'accession à la ligue se fait par un système de préliminaires, étagé suivant le classement des joueurs. Le premier préliminaire se déroule entre les joueurs classés de 1 à 4 dan. Les 6 vainqueurs peuvent alors participer au deuxième préliminaire, avec les joueurs de 5 à 9 dans. Les 18 vainqueurs de ce deuxième préliminaire peuvent alors participer au troisième et dernier préliminaire, avec les trois perdants de ligue de l'année précédente. Seuls les trois vainqueurs de ce dernier préliminaire peuvent rejoindre la ligue et y remplacer les trois perdants de l'année précédente. Ce système de préliminaires rend si difficile l'accès à la ligue, qu'il constitue en soi une réussite pour beaucoup de joueurs professionnels.

Les parties de préliminaires et de ligue se jouent avec un komi de 6,5 points. Le temps de réflexion par joueur est fixé à 5 heures avec un Byo-yomi d'une minute par coup.

Le titre lui-même est disputé entre le tenant du titre et le vainqueur de la ligue dans une série de 7 parties. Le temps de réflexion est étendu à 8 heures par joueur, et chaque partie se déroule donc sur deux jours consécutifs.

Promotions des joueurs[modifier | modifier le code]

Depuis 2003[1] les joueurs de la Nihon Ki-in peuvent recevoir des promotions en fonction de leurs résultats lors du tournoi Meijin.

  • Promotion 7e dan : se qualifier pour la ligue.
  • Promotion 8e dan : remporter la ligue.
  • Promotion 9e dan : remporter le titre.

Meijin honoraire[modifier | modifier le code]

Le titre Meijin honoraire récompense les joueurs ayant remporté à de nombreuses reprises le tournoi du Meijin. Un joueur ou une joueuse remportant le titre cinq fois de suite deviendra Meijin honoraire au moment de sa retraite. S'il ou elle le remporte dix fois de suite, l'effet est immédiat. À ce jour, personne n'a réussi à obtenir ce titre immédiatement. La liste des Meijin honoraires est donnée ci-dessous.

  • Cho Chikun : 5 victoires consécutives de 1980 à 1984 (9 au total).
  • Kobayashi Koichi : 7 victoires consécutives de 1988 à 1994 (8 au total).

Records[modifier | modifier le code]

Meijin historique[modifier | modifier le code]

Le plus jeune joueur à avoir porté le titre de Meijin avant la création du tournoi est Hon'inbō Dōchi, à partir de 31 ans.

Tournoi Meijin[modifier | modifier le code]

Le plus jeune joueur à s'être qualifié pour la ligue du Meijin est Iyama Yuta à 17 ans et 10 mois le [2] (pour l'édition 2008 du Meijin), battant le record établi l'année précédente par Ko Iso[3]. Il remporte ensuite la ligue et devient aussi le plus jeune challenger.

Le plus jeune joueur à avoir remporté le tournoi du Meijin est également Iyama Yuta depuis le à l'âge de 20 ans et 4 mois. Il bat le record de 23 ans et 2 mois détenu par Rin Kaiho depuis 1965[4].

Le plus vieux joueur à avoir remporté le titre est Takagawa Kaku en 1968 à l'âge de 63 ans.

Le joueur à avoir remporté tournoi Meijin le plus grand nombre de fois est Cho Chikun avec 9 victoires.

Vainqueurs[modifier | modifier le code]

Année
Vainqueur
Finaliste
1962 Fujisawa Shuko Go Seigen
1963 Sakata Eio Fujisawa Shuko
1964 Sakata Eio Fujisawa Shuko
1965 Rin Kaiho Sakata Eio
1966 Rin Kaiho Sakata Eio
1967 Rin Kaiho Sakata Eio
1968 Takagawa Kaku Rin Kaiho
1969 Rin Kaiho Takagawa Kaku
1970 Fujisawa Shuko Rin Kaiho
1971 Rin Kaiho Fujisawa Shuko
1972 Rin Kaiho Fujisawa Shuko
1973 Rin Kaiho Ishida Yoshio
1974 Ishida Yoshio Rin Kaiho
1975 Otake Hideo Ishida Yoshio
1976 Otake Hideo Ishida Yoshio
1977 Rin Kaiho Otake Hideo
1978 Otake Hideo Rin Kaiho
1979 Otake Hideo Sakata Eio
1980 Cho Chikun Otake Hideo
1981 Cho Chikun Kato Masao
1982 Cho Chikun Otake Hideo
1983 Cho Chikun Otake Hideo
1984 Cho Chikun Otake Hideo
1985 Kobayashi Koichi Cho Chikun
1986 Kato Masao Kobayashi Koichi
1987 Kato Masao Rin Kaiho
1988 Kobayashi Koichi Kato Masao
1989 Kobayashi Koichi Awaji Shuzo
1990 Kobayashi Koichi Otake Hideo
1991 Kobayashi Koichi Rin Kaiho
1992 Kobayashi Koichi Otake Hideo
1993 Kobayashi Koichi Otake Hideo
1994 Kobayashi Koichi Rin Kaiho
1995 Takemiya Masaki Koichi Kobayashi
1996 Cho Chikun Takemiya Masaki
1997 Cho Chikun Kobayashi Koichi
1998 Cho Chikun O Rissei
1999 Cho Chikun Yoda Norimoto
2000 Yoda Norimoto Cho Chikun
2001 Yoda Norimoto Rin Kaiho
2002 Yoda Norimoto Cho Chikun
2003 Yoda Norimoto Yamashita Keigo
2004 Cho U Yoda Norimoto
2005 Cho U Kobayashi Satoru
2006 Takao Shinji Cho U
2007 Cho U Takao Shinji
2008 Cho U Iyama Yuta
2009 Iyama Yuta Cho U
2010 Iyama Yuta Takao Shinji
2011 Yamashita Keigo Iyama Yuta
2012 Yamashita Keigo Hane Naoki
2013 Iyama Yuta Yamashita Keigo
2014 Iyama Yuta Kono Rin
2015 Iyama Yuta Takao Shinji
2016 Takao Shinji Iyama Yuta

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans le manga Hikaru no Go, le personnage de Toya Koyo est détenteur du titre de Meijin et est souvent appelé « Toya Meijin » par les autres personnages.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nouveau système de promotion de la Nihon Ki-in [1]
  2. igokisen [2]
  3. John Fairbairn [3]
  4. Site de la Nihon Ki-in en anglais [4]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(en) John Power, Invincible,

Liens externes[modifier | modifier le code]