Tour du Valat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Domaine de la Tour du Valat
Logo de l'organisation
Logo du domaine de la Tour du Valat
Situation
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Création 1954
Siège Sambuc
Coordonnées 43° 30′ 30″ N, 4° 40′ 01″ E
Organisation
Effectifs 74
directeur général Jean Jalbert

Site web http://www.tourduvalat.org
Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône
(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Domaine de la Tour du Valat
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Domaine de la Tour du Valat

Le Domaine de la Tour du Valat est un centre de recherche pour la conservation des zones humides méditerranéennes fondé par Luc Hoffmann en 1954. Il occupe une surface d'environ 2 600 hectares. Une partie du site sur 1 844 hectares a été classée en 2008 en réserve naturelle régionale de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le domaine se trouve dans le département des Bouches-du-Rhône, sur la commune d'Arles près du hameau du Sambuc. Il est à proximité immédiate de la Camargue et des Marais du Vigueirat au sein du Parc naturel régional de Camargue.

Histoire du site[modifier | modifier le code]

Comptage de flamants à la Tour du Valat

Le domaine de la Tour du Valat a été acheté en 1947 par Luc Hoffmann puis transformé en 1954 en une station de recherche biologique gérée par une fondation[1]. Celle-ci est une fondation à but non lucratif, reconnue d’utilité publique depuis 1978[1].

Une partie du domaine (1 070 ha) a été classée en réserve naturelle volontaire en 1986. Le classement en RNR est intervenu en 2008[2].

Écologie (biodiversité, intérêt écopaysager…)[modifier | modifier le code]

Le site se trouve en moyenne Camargue dans la partie fluvio-lacustre. L'endiguement du Rhône et les nombreux ouvrages hydrauliques ont stabilisé les milieux mais limitent le fonctionnement des écosystèmes.

On trouve sur le domaine des marais temporaires, semi-permanents et permanents, des sansouïres et prés salés, des pelouses sèches et des boisements[2].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]