Topoxté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Topoxte)
Aller à : navigation, rechercher
Topoxté
Bâtiment C du site
Bâtiment C du site
Localisation
Pays Guatemala
Coordonnées 17° 03′ 58″ nord, 89° 25′ 11″ ouest
Altitude 168 m

Géolocalisation sur la carte : Guatemala

(Voir situation sur carte : Guatemala)
Topoxté
Topoxté

Topoxté est un site archéologique maya pré-colombien du bassin du Petén dans le Nord du Guatemala, capitale du Ko'woj (en) et le plus vaste site de cette partie de la mésoamérique.

Situation[modifier | modifier le code]

Localisation de Topoxté en relation avec les autres sites Maya

Topoxté occupe cinq d'un groupe de six îles de l'extrémité ouest du lac Yaxhá, en face de Yaxha. Il fait partie de la municipalité de Melchor de Mencos. En raison des fluctuations extrêmes du niveau de l'eau du lac, ces îles peuvent parfois devenir enclavées. Le site existe essentiellement sur les trois îles nommées Topoxte, Cante et Paxtete.

Histoire[modifier | modifier le code]

Bâtiments E, D et C sur la place principale de l'île principale

Son nom signifie graine de noix-pain et a été donné par Teobert Maler en 1904[1]. Le site était connu avant sous le nom de Islapag comme il est nommé dans un rapport de Juan Galindo à la Society of Antiquaries of London en 1831[2].

Les fouilles archéologiques ont révélé que le site a été occupé à partir du Moyen préclassique jusqu'à la fin postclassique. Il a été abandonné à la fin de la période classique (environ 900) et réoccupé pendant la postclassique (environ 1100). Après avoir été habité pendant encore trois siècles et demi, il semble avoir été abandonné vers 1450, mais cette date est remise en question par des recherches récentes[3].

Les missionnaires espagnols Fuensalida et Orbita sont passés à Topoxté en 1618 et ont témoigné qu'il n'y avait alors plus d'habitants. Cependant, il est possible que leurs guides autochtones les aient délibérément conduit par un lac voisin pour les induire en erreur[4].

Juan Galindo ne visite pas le site mais en rapporte l'existence en 1831. Teoberto Maler y passe trois jours en 1904 et dégage le Bâtiment C. Sylvanus Morley le fouille en 1914 et en décrit les stèles sculptées. D'autres fouilles sont menées en 1933 par Cyrus L. Lundell et L. C. Stuart puis par William R. Bullard de 1958 à 1960, lequel identifie l'occupation postclassique du site.

Le site a été endommagé par des pilleurs dans les années 1970 et 1980[5] et Don et Prudence Rice y mènent encore des fouilles en 1973 et 1974[6].

Des travaux de restauration ont commencé en 1989 et d'autres fouilles archéologiques ont été effectuées de 1991 à 1993[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Hermes, La cerámica y otro tipo de evidencia anterior al periodo Clásico en Topoxte, Petén, XII Simposio de Investigaciones Arqueológicas en Guatemala, Museo Nacional de Arqueología y Etnología, Guatemala, 1998, p. 1–49
  • Bernard Hermes, Renaldo Acevedo, Investigaciones recientes en Topoxte, Petén, V Simposio de Investigaciones Arqueológicas en Guatemal, Museo Nacional de Arqueología y Etnología, Guatemala, 1991, p. 253–265

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arlen F Chase, Topoxte and Tayasal: Ethnohistory in Archaeology, American Antiquity no 41, avril 1976, p. 155
  2. Chase, p. 155
  3. Robert J. Sharer, Loa P. Traxler, The Ancient Maya, Stanford, CA: Stanford University Press, 2006
  4. Chase, p. 156-157
  5. Alba Estela Pinto, Raúl Eduardo Noriega, Edificio C de Topoxte, un ejemplo de arquitectura Postclásica en las Tierras Bajas Mayas: Su rescate y nuevos descubrimientos, VIII Simposio de Investigaciones Arqueológicas en Guatemala, 1994, p. 574
  6. Renaldo Acevedo, Lori E. Wright, Bernard Hermes, Henry P. Schwarcz, La dieta Maya después del Colapso: Un estudio isotópico del sitio Topoxte, X Simposio de Investigaciones Arqueológicas en Guatemala, 1996, p. 640-641
  7. Renaldo Acevedo, Los habitantes de Topoxte: Entierros y sus características, VIII Simposio de Investigaciones Arqueológicas en Guatemala, 1994, p. 169

Liens externes[modifier | modifier le code]