Tony Conrad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un réalisateur image illustrant américain
image illustrant un musicien image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur américain et un musicien américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Conrad.
Tony Conrad
TonyConrad October2003.jpg

Tony Conrad en 2003.

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
Cheektowaga (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Arthur Emil Conrad (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Mary Elizabeth Parfitt (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Beverly Grant (en)
Paige Sarlin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Theodore Conrad (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

Anthony Schmaltz Conrad dit Tony Conrad, né le à Concord (New Hampshire) et mort le à Cheektowaga (État de New York)[1], est un réalisateur américain d'avant-garde, musicien, compositeur, professeur et écrivain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, Tony Conrad appartient au groupe de musique expérimentale The Dream Syndicate aux côtés de John Cale, Angus MacLise, La Monte Young, et Marian Zazeela.

Le groupe The Velvet Underground doit son nom à un livre que Lou Reed trouva un jour chez Tony Conrad.

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]