Tombe thrace de Kazanlak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tombe thrace de Kazanlak *
Kazanluk 1.jpg
Coordonnées 42° 37′ 00″ nord, 25° 23′ 59″ est
Pays Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
Subdivision Obtchina de Kazanlak, Oblast de Stara Zagora
Type Culturel
Critères (i) (iii) (iv)
Superficie 0,02 ha
Zone tampon 7,09 ha
Numéro
d’identification
44
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1979 (3e session)

Géolocalisation sur la carte : Bulgarie

(Voir situation sur carte : Bulgarie)
Tombe thrace de Kazanlak
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

La tombe thrace de Kazanlak est un monument funéraire de type tholos située à proximité de la ville de Kazanlak, en Bulgarie centrale.

Historique[modifier | modifier le code]

Le monument est construit en briques cuites en argile impure (pièces, ou chambres), en blocs de pierre (cadre et seuil de la porte de la pièce circulaire, faîte de la fausse coupole) et en moellons (recouvrement externe du monument et extension du passage menant au corridor)[1].

Découverte en 1944, la tombe fait partie d'une importante nécropole thrace.[réf. nécessaire] Elle comprend un corridor (2,60 m x 1,84 m), ou « cloison rectangulaire »[2], érigé en blocs recouverts de stuc menant à l'entrée de la première chambre, d'une chambre de plan rectangulaire (1,96 m x 1,12 m) couverte par une fausse voûte (hauteur maximale de 2,24 m de l’extérieur) et d'une chambre de plan circulaire (diamètre de 2,65 m) dite chambre funéraire. Les deux chambres sont décorées de fresques, celle de la chambre dite funéraire représentant un couple thrace[réf. nécessaire] à une cérémonie funéraire[réf. nécessaire], alors que la fresque de la première pièce représente des personnages en panoplie militaire. Cette dernière scène a été interprétée comme représentant « une rencontre [de] détachements de fantassins et cavaliers thraces avec des unités ennemies »[3] Le monument date du IVe siècle AC. Les fresques représentent en particulier des chevaux et un couple assis s'étreignant. Ces peintures sont les meilleures traces préservées de la période hellénistique en Bulgarie.

La tombe se trouve à proximité de l'ancienne capitale thrace de Seuthopolis.[réf. nécessaire] Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979.[réf. nécessaire]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Vassil Micoff (Mikov), Le tombeau antique près de Kazanlâk, Sofia, Édition de l'Académie bulgare des sciences, , 36 p.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]