To-Mera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
To-Mera
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Metal progressif, metal gothique
Années actives Depuis 2005
Labels Candlelight Records, Illusionary Records, Abstractsounds
Site officiel www.to-mera.com
Composition du groupe
Membres Julie Kiss
Thomas MacLean
Mark Harrington
Richard Henshall
Paul Westwood
Anciens membres Akos Pirisi
Hugo Sheppard
Lee Barrett
logo de To-Mera

Logo de To-Mera.

To-Mera est un groupe de metal gothique et progressif britannique, originaire de Guildford. Durant son existence, ce groupe compte trois albums studios, une démo, et deux EPs. Ce groupe compte dans ses rangs deux membres du groupe de metal progressif Haken.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Après son départ du groupe hongrois Without Face, la chanteuse Julie Kiss décide de former To-Mera avec le bassiste Lee Barrett, ancien membre d'Extreme Noise Terror, Disgust et Mussolini Headkick. Au début de 2004, ils se mettent à la recherche de membres à plein temps et trouvent Akos Pirisi, un grand fan de Meshuggah et professionnel de la polyrythmie, qu'ils mettent à la batterie. Le guitariste Tom MacLean, grand fan de Without Face, est recruté après s'être présenté à Julie un concert de Dillinger Escape Plan. Après l'enregistrement d'une première démo, To-Mera est complété avec l'arrivée du claviériste Hugo Sheppard[1].

L'idée de former un nouveau groupe frappe immédiatement Julie Kiss après son départ de Without Face, mais compléter la formation du groupe mettra environ deux ans[2]. Le mot To-Mera peut se traduire par « Le pays de la pyramide » comme cité dans The Secret History of Ancient Egypt de Herbie Brennan. Cependant, la véritable signification du mot reste débattue[3].

Transcendental[modifier | modifier le code]

Le groupe enregistre sa première démo en juillet 2005 aux studios The Peel de Kingston upon Thames[1] sur un ordinateur portable, et est mixée en France par le producteur Brett Caldas-Lima (Kalisia, Malmonde, Fairlight). La démo est envoyée à plusieurs webzines et magazines, et est bien accueillie. Le groupe signe alors avec le label Candlelight Records entre fin 2005[1] et le 7 janvier 2006. To-Mera enregistre son premier album, Transcendental en mai et juin 2006, avec Brett Caldas-Lima. Les morceaux de batterie, de chant et de guitare sont enregistré à Veszprém, en Hongrie. Le mixage audio et le mastering s'effectuent au Tower Studio de Montpellier, en France[4]. L'album est publié en Europe le 11 septembre 2006 et le 3 octobre 2006 aux États-Unis. Transcendental est bien accueilli par la presse spécialisée, les webzines et magazines le félicitant même pour sa technicité. Le groupe est d'ailleurs très bien accueilli au magazine britannique Kerrang![5].

Le 15 juillet 2006, le groupe annonce le départ du batteur Akos Pirisi. Pour le remplacer, ils recrutent Paul Westwood de Foe, un groupe de rock expérimental situé à Londres. Plus tard en 2007, le départ de Hugo Sheppard pour des raisons personnelles est annoncé. Richard « Hen » Henshall, le guitariste et claviériste de Haken le remplace.

Delusions[modifier | modifier le code]

To-Mera se lance dans une suite de Transcendental en 2007. L'album, intitulée Delusions, est publié le 18 février 2008. Quelques jours avant la sortie de l'album, le bassiste et membre fondateur Lee Barrett annonce son départ, expliquant qu'il ne pourra p;us se consacrer aux longues tournées. Mark Harrington le remplace alors[6]. Le groupe participe ensuite au festival Dames of Darkness de Birmingham, en Angleterre.

Earthbound et Exile[modifier | modifier le code]

To-Mera se lance dans un nouvel album en 2008. À la fin de l'année, le groupe confirme avoir terminé deux chansons, et annonce d'autres chansons en cours pour 2009[7]. En milieu 2009, le groupe annonce sa séparation de Candlelight Records.[8]. Le mois d'octobre assiste à la sortie de l'EP Earthbound[9]. Le groupe annonce un troisième album en fin 2010[10] et se lance dans les enregistrements en 2012[11]. l'album, intitulé Exile, est publié le 24 septembre 2012[12].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Julie Kiss - chant (depuis 2004)
  • Thomas MacLean - guitare (depuis 2004)
  • Paul Westwood - batterie (depuis 2006)
  • Richard Henshall - clavier (depuis 2007)
  • Mark Harrington - basse (depuis 2008)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Hugo Sheppard - clavier (2004-2006)
  • Akos Pirisi - batterie (2004-2007)
  • Lee Barrett - basse (2004-2008)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studios[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Démos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « MusicMight :: Artists :: TO-MERA », sur MusicMight/Rockdetector,‎ (consulté le 17 septembre 2016).
  2. (en) Early interview with whole band
  3. (en) Excerpt From The Secret History of Ancient Egypt
  4. « TO-MERA - Transcendental (Candlelight/Plastic Head) - 22/09/2006 @ 09h47 », sur VS-Webzine (consulté le 17 septembre 2016).
  5. (en) Candlelight newsletter mentioning Kerrang! review
  6. (en) « TO-MERA Parts Ways With Bassist, Announces Replacement », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 17 septembre 2016).
  7. (en) « TO-MERA Begins Writing New Material », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 17 septembre 2016).
  8. (en) « TO-MERA Splits With Candlelight Records », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 17 septembre 2016).
  9. (en) « TO-MERA: New EP Teaser Posted Online », Blabbermouth.net,‎ (consulté le 17 septembre 2016).
  10. (en) « To-Mera Begins Work On New Album », Metal Underground,‎ (consulté le 22 janvier 2011).
  11. (en) « TO-MERA Prepares To Record Third Album », Blabbermouth.net,‎ 2011-12-28` (consulté le 17 septembre 2016).
  12. (en) « To-Mera Unveils New Album Artwork », Metal Underground,‎ (consulté le 21 août 2012).

Liens externes[modifier | modifier le code]