Tizi n'Tichka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tizi n'Tichka
Image illustrative de l’article Tizi n'Tichka
Vue de la route sur le versant nord.
Altitude 2 260 m
Massif Haut-Atlas
Coordonnées 31° 16′ 44″ nord, 7° 22′ 44″ ouest
PaysDrapeau du Maroc Maroc
ValléeVallée de l'oued Tensift
(nord)
Vallée de l'Asif Ounila
(sud)
Ascension depuisAit Ourir Tazentout
AccèsN 9 P 1506
Fermeture hivernale janvier à avril (occasionnellement)
Géolocalisation sur la carte : Maroc
(Voir situation sur carte : Maroc)
Tizi n'Tichka

Le tizi n'Tichka (littéralement le « col des pâturages » en tamazight) est un col à 2 260 mètres d'altitude situé sur la route entre Marrakech et Ouarzazate. Il permet de joindre les régions semi-arides du sud-est du Haut-Atlas depuis les plaines plus fertiles des bords de l'Atlantique.

Il sépare aussi deux massifs montagneux fondamentalement différents : le massif du M'Goun et celui du Toubkal. Le M'Goun (« mont venteux ») est un massif aux formes douces de type jurassien, tandis que le Toubkal est très alpin. Il abrite des stations de sport d'hiver. La neige est fréquente sur les pentes aux abords du col en hiver. De part et d'autre, les montées en « alpages » sont soumises à l'absence de neige aux cols muletiers, mules et ânes craignant la neige. Ils ont lieu en général après Pâques.

Écriteaux au col du Tichka.

Pendant très longtemps, cette route a été la seule à franchir ces deux massifs. Elle a été suivie par le goudronnage de la R307 (Beni Mellal Draa Tafilalet) à l'est du M'Goun, puis par la route partant de Taban vers El Mrabitine et la vallée des roses au nord-ouest immédiat du M'Goun, encore récemment simple sentier muletier (Tisit n'Aït Imi). Le passage routier suivant important est situé à plus de 200 km à vol d'oiseau. Le passage au sud-ouest du Toubkal est à près de 100 km à vol d'oiseau.

C'est un passage important tant au niveau social qu'économique (trafic important de taxis et de camions).

La différence de topographie a symboliquement permis au M'Goun de garder son préfixe berbère (Ighil M'Goun) tandis que le Toubkal a pris le préfixe arabe (djebel Toubkal). On retrouve cette dualité : versant Marrakech alpin avec des pentes vertigineuses et versant Ouarzazate doux[réf. souhaitée].

Ce versant est habité par de nombreux villages même à la hauteur du col, sur le plateau à l'est. De nombreuses caravanes de touristes en 4×4 écument la région en roulant sur les pistes desservant la route principale et participent à l'insécurité et à l'usure prématurée de ces pistes que les revenus des locaux suffisent à peine à entretenir. La mentalité des enfants et des jeunes à leur contact n'évolue pas forcement dans le bon sens[non neutre], perturbée par les « cadeaux » et l'affichage de la richesse.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est constitué de la base berbère Tizi (ⵜⵉⵣⵉ) signifiant « col (de montagne) » et du second composant Tichka (ⵜⵉⵛⴽⴰ) signifiant « pâturages ». Le nom complet de la localité signifie donc littéralement le « col des pâturages » en berbère[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Foudil Cheriguen, Toponymie algérienne des lieux habités (les noms composés), Alger, Épigraphe, , p. 155-156.