Tim Frey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant suisse
Cet article est une ébauche concernant une personnalité suisse.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Tim Frey
Tim Frey 2014.jpg

Tim Frey 2014

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (44 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Parti politique

Tim Frey, de son nom complet Timotheos Frey, né le à Bâle, est une personnalité politique suisse et membre du Parti démocrate-chrétien (PDC). Entre printemps 2009 et juin 2012, il a occupé le poste de secrétaire général du PDC[1]. Depuis août 2013, il dirige le département des affaires publiques de l’agence PR Burson-Marsteller Suisse[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

De profession dessinateur en architecture d'intérieur CFC, il étudie la science politique à l'Université de Genève après avoir exercé son métier pendant quelques années. Il obtient sa licence ès sciences politiques en 2002. Il poursuit sa carrière scientifique à l'Université de Zurich. En 2008 il obtient son doctorat. Le 14 février 2009, il est nommé secrétaire général du PDC[3],[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Die Christdemokratie in Westeuropa – Der schmale Grat zum Erfolg. Nomos, Baden-Baden 2009.
  • West European politics in the age of globalization, coauteur avec Hanspeter Kriesi, Edgar Grande, Romain Lachat, Martin Dolezal und Simon Bornschier. Cambridge University Press, Cambridge 2008.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Communiqué de presse du 22 juin 2012 du PDC Suisse
  2. Tim Frey devient le nouveau directeur du département Public Affairs chez Burson-Marsteller communiqué de presse du 26 juin 2013, Burson-Marsteller Suisse (consulté le 5 janvier 2014).
  3. Tim Frey neuer CVP-Generalsekretär, SF Tagesschau, 14. Februar 2009
  4. Tim Frey : Le Tintin pétillant du PDC, L'Hebdo en ligne, publié le 23 février 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]