Tiago Machado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Machado.
Machado
2015 Tour de France team presentation, Tiago Machado.jpg

Tiago Machado lors du Tour de France 2015.

Informations
Nom de naissance
Tiago José Pinto Machado
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Grimpeur[1]
Équipes professionnelles
Principales victoires

Tiago José Pinto Machado, né le à Vila Nova de Famalicão, est un coureur cycliste portugais, membre de l'équipe Katusha. Professionnel depuis 2005. Après avoir été champion du Portugal du contre-la-montre espoirs en 2006 et 2007, il gagne le titre élite dans cette spécialité en 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

2005-2009 : Boavista[modifier | modifier le code]

En 2005, il dispute le championnat du monde de contre-la-montre espoirs à Madrid où il termine trentième[2].

En 2006, il remporte en mars sa première victoire qui est le Tour des Terres de Santa Maria dont il remporte le classement général[3]. Il remporte en juin le classement général du GP Abimota[4], puis le championnar du Portugal espoirs de contre-la-montre[5]. Il se signale en août en terminant deuxième de la 6e étape du Tour du Portugal ce qui lui permet alors de devenir deuxième du classement général[6]. Il finit 14e du classement général final[7]. Il termine deuxième du GP Vinhos Estremadura[8] avant de disputer la course sur route du championnat du monde espoirs qu'il termine à la 46e place[9].

2010-2013 : RadioShack puis RadioShack-Nissan[modifier | modifier le code]

Réputé pour être un spécialiste des courses par étapes d'une semaine, Machado s'illustre en haut des classements généraux de certaines courses comme le Tour de l'Algarve qu'il termine à la troisième place ou encore une septième place de Tirreno-Adriatico derrière des coureurs comme Vincenzo Nibali, Ivan Basso et Cadel Evans, troisième du Critérium international, deuxième du Tour du Trentin derrière Michele Scarponi et devant Luca Ascani, sixième du Tour de Romandie et dixième du Tour de Pologne.

2014 : chez NetApp-Endura[modifier | modifier le code]

Le 16 octobre 2013, il s'engage avec l'équipe continentale professionnelle allemande NetApp-Endura pour la saison 2014. Il sera l'un des leaders pour les classements généraux, et un équipier pour Leopold König, autre leader de l'équipe[10]. Il connaît un bon début de Tour de France. Figurant dans une échappée d'une vingtaine de coureurs qui arrivent à Mulhouse avec cinq minutes d'avance sur le peloton lors de la neuvième étape, il est alors troisième du classement général. Le lendemain, il chute à cent kilomètres de l'arrivée. Aidé par son coéquipier Andreas Schillinger, il parvient à rejoindre l'arrivée à La Planche des Belles Filles, hors délai mais repêché par le jury de course[11]. Souffrant aux jambes et aux bras[12], il parvient néanmoins à terminer ce Tour, à la 72e place.

Au mois de septembre 2014, il signe un contrat en faveur de la formation Katusha pour la saison suivante. Il se classe onzième du contre-la-montre masculin aux championnats du monde de cyclisme sur route organisé à Ponferrada en Espagne et devient le premier coureur cycliste portugais avec son compatriote Nélson Oliveira à terminer dans le "top 15" de cette épreuve[13].

2015 : Katusha[modifier | modifier le code]

Fin 2014 Tiago Machado signe un contrat avec l'équipe Katusha pour la saison 2015[14]. Il commence sa saison au Tour Down Under, dont il prend la douzième place. Huitième du classement général après l'étape de Willunga Hill, il recule de quatre places lors de la dernière étape après avoir chuté à six kilomètres de l'arrivée[15]. Il est ensuite septième du Tour de Murcie, troisième du Tour d'Algarve, quatrième du Circuit de la Sarthe, deuxième du Tour de Bavière. Lors de ses championnats nationaux, il prend la troisième place de la course en ligne et la deuxième du contre-la-montre, où il est devancé de quatre secondes par Nelson Oliveira. En juillet, il dispute le Tour de France, afin d'épauler le leader de l'équipe Joaquim Rodríguez en montagne.

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
Classement mondial UCI 87e[19]
UCI World Tour 99e[20] 57e[21] 146e[22]
UCI America Tour 61e[23]
UCI Europe Tour 352e[24] 134e[25] 143e[26] 29e[27] 15e[28]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Tiago Machado », sur radioshacknissantrek.com (consulté le 26 février 2012)
  2. « Championnats du Monde 2005 de cyclisme », sur http://www.les-sports.info/
  3. « Volta às Terras de Santa Maria Feira 2006 », sur http://www.siteducyclisme.net/
  4. (pt) « Tiago Machado ganha Grande Prémio Abimota », sur http://www.record.xl.pt,‎
  5. « Championnat National, Route, Contre-la-montre ind., Espoirs, Portugal 2006 », sur http://www.siteducyclisme.net/
  6. (pt) « Volta a Portugal: Ricardo Mestre é o novo líder », sur http://www.record.xl.pt,‎
  7. « Tour du Portugal 2006 », sur http://www.les-sports.info/
  8. (pt) « GP Vinhos Estremadura: Sérgio Ribeiro garante triunfo final », sur http://www.record.xl.pt,‎
  9. (pt) « Mundiais: Ciolek sagra-se campeão das esperanças », sur http://www.record.xl.pt,‎
  10. (en) « Introducing our NEW teammates: Tiago Machado », sur netapp-endura.com,‎ (consulté le 17 octobre 2013)
  11. (en) « Jury shows mercy for Machado and Schillinger », sur cyclingquotes.com,‎ (consulté le 14 juillet 2015)
  12. (en) « Machado suffers from injuries », sur cyclingquotes.com,‎ (consulté le 14 juillet 2015)
  13. « Mondiaux CLM - Un nouveau record pour le Portugal », sur cyclismactu.fr,‎ (consulté le 25 septembre 2014)
  14. Julien Tissot, « Saison 2015 - Machado "retour dans le WorldTour" », sur cyclismactu.fr,‎ (consulté le 15 novembre 2014)
  15. « Machado the big loser on final day in Australia », sur cyclingquotes.com,‎ (consulté le 14 juillet 2015)
  16. « Contador suspendu deux ans ! », sur lequipe.fr,‎
  17. Initialement 20e, il est reclassé 19e après le déclassement d'Alberto Contador en février 2012[16].
  18. « Giro d'Italia (ITA/UWT) 07 May-29 May 2011 - General classification: Venaria Reale - Milan », sur uci.infostradasports.com (consulté le 23 février 2012)
  19. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  20. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 29 février 2012)
  21. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2012)
  22. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 1 novembre 2014)
  23. (en) « UCI America Tour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  24. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  25. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  26. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  27. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  28. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :