Thomas Braichet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Thomas Braichet est un écrivain français né en 1977 en Haute-Normandie[Où ?], mort en à Lyon[1].

Parcours[modifier | modifier le code]

Thomas Braichet commence par la musique, jouant dans divers groupes. Il entre aux Beaux-arts en 1996. Sa formation l'amène à réfléchir sur les relations entre le lisible et l'audible, et l'ensemble des différences qui s'y opèrent. C'est en ce sens qu'il travaillera notamment sur la typographie, ce qui se retrouvera dans son travail d'écriture ultérieur, du fait que pour ses livres il invente de nouvelles polices de caractère. Il obtient le DNSEP en 2002. Puis, parallèlement à un post-diplôme à l'Atelier National de Recherche Typographique. Il rejoint la revue de poésie BoXoN en 2002. Croisant ses recherches graphiques à son intérêt pour la musique et les recherches sonores d'une manière générale, à partir de 2000, il va explorer les possibilités de relation entre le son et l'écriture, à travers la narration d'histoire. En 2008, après avoir publié deux audiolivres chez POL, il meurt d'un cancer à l'âge de 30 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]