The Triumphs of Oriana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les triomphes d'Oriane

Page de titre de The Triumphs of Oriana, imprimé par Thomas East en 1601.

The Triumphs of Oriana est un recueil de madrigaux anglais, compilé et publié en 1601 par Thomas Morley dont la première édition[1] compte 25 pièces de 23 compositeurs (Thomas Morley et Ellis Gibbons y ont deux madrigaux). Il passe pour avoir été fait en l'honneur de la reine Elizabeth Ier d'Angleterre. Chaque madrigal dans la collection contient à la fin le couplet suivant : Thus sang the shepherds and nymphs of Diana: long live fair Oriana (le nom « Oriana » étant souvent utilisé pour désigner la reine Elizabeth).

Récemment, l'attribution d'« Oriana » pour désigner Elizabeth a été remise en question. Une preuve a été présentée qu'« Oriana » fait référence à Anne de Danemark qui allait devenir reine d'Angleterre aux côtés de Jacques VI d'Écosse (plus tard Jacques 1er d'Angleterre) dans une première tentative apparemment non réussie d'éliminer Elizabeth afin de rétablir le catholicisme en Angleterre[2]. Dans son ouvrage The English Madrigalists, Edmund Fellowes, l'un des plus éminents spécialistes de madrigaux des années 1940 a déclaré que cette théorie était erronée.

Contenu[modifier | modifier le code]

Détails du recueil The Triumphs of Oriana.
ordre compositeur pièce
1 Michael East Hence Stars
2 Daniel Norcome With Angel's Face
3 John Munday Lightly she whipped o'er the dales
4 Ellis Gibbons Long live fair Oriana
5 John Bennet All Creatures now are Merry‐minded
6 John Hilton Fair Oriana, beauty's Queen
7 George Marson The Nymphs and Shepherds danced
8 Richard Carlton Calm was the Air
9 John Holmes Thus Bonnyboots
10 Richard Nicholson Sing shepherds all
11 Thomas Tomkins The Fauns and Satyrs
12 Michael Cavendish Come gentle Swains
13 William Cobbold With Wreaths of Rose and Laurel
14 Thomas Morley Arise, awake
15 John Farmer Fair Nymphs
16 John Wilbye The Lady Oriana
17 Thomas Hunt Hark, did ye ever Hear so Sweet a Singing?
18 Thomas Weelkes As Vesta was from Latmos Hill descending
19 John Milton Fair Orian
20 Ellis Gibbons Round about her Chariot
21 George Kirbye With Angel's Face
22 Robert Jones Fair Oriana
23 John Lisley Fair Cytherea
24 Thomas Morley Hard by a Crystal Fountain
25 Edward Johnson Come blessed Bird

Chant choral en l'honneur de Sa Majesté la reine Victoria (1899)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : The Triumphs of Oriana (1899).

En 1899, à l'instigation de Walter Parratt, maître de musique de la reine, 13 compositeurs britanniques ont présenté une édition limitée (100 exemplaires) d'une collection de chants intitulée chant choral en l'honneur de Sa Majesté la reine Victoria à l'occasion du 80e anniversaire de la souveraine[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « The Triumphs of Oriana » (voir la liste des auteurs).
  1. « Early English Books Online », sur eebo.chadwyck.com.
  2. Jeremy L. Smith, Music and Late Elizabethan Politics: The Identities of Oriana and Diana. Journal of the American Musicological Society, vol. 58, p. 508–558 (automne 2005).
  3. Jeffrey Richards Imperialism and music: Britain, 1876-1953 2001 p. 359

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]