The Nation (Thaïlande)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis The Nation (Thailand))

The Nation
Pays Thaïlande
Langue anglais
Périodicité quotidien
Date de fondation

The Nation est un quotidien thaïlandais grand format de langue anglaise et actuellement de tendance conservatrice fondé en 1971. Il est publié à 50 000 exemplaires[1] à Bangkok par Nation Multimedia Group et membre d'Asia News Network. Son concurrent le plus direct est le Bangkok Post[2] publié à 55000 exemplaires.

Histoire[modifier | modifier le code]

The Nation a été fondé par des journalistes le sous le nom The Voice of the Nation, plus tard raccourci en The Nation.

Il a connu d'importants changements en 1991, lorsqu'il a été rejoint par plusieurs journalistes du Bangkok Post.

En 2008, sous la direction de son nouvel directeur éditorial Thanong Khanthong, The Nation a licencié une bonne partie de son personnel pour se transformer en journal économique, en transférant une partie de son contenu dans un supplément tabloïd gratuit, le Daily Xpress[3].

Ligne éditoriale[modifier | modifier le code]

The Nation et le Bangkok Post ont un traitement similaire des nouvelles internationales ; ils s'adressent tous deux principalement à la classe supérieure et moyenne-supérieure de Thaïlande, celle qui a eu accès à une éducation en anglais (souvent à l'étranger).

Pendant longtemps le contenu de The Nation était plus progressiste que celui du Bangkok Post.

Mais après l'élection du premier ministre Thaksin Shinawatra en 2001, plusieurs compagnies associées avec cet homme d’État cessèrent de faire leur publicité dans The Nation. Le journal rendit public ses pertes de revenu publicitaire et adopta une ligne éditoriale férocement anti-Thaksin[4]. Il soutint fortement la campagne de l'Alliance Populaire pour la Démocratie (« chemises jaunes ») contre lui en 2006. The Nation perdit alors une large part de sa crédibilité et fut classé conservateur et royaliste[5].

Actuellement, les éditoriaux de The Nation sont légèrement plus favorable aux gouvernements pro-royalistes et pro-élitistes et le journal se montre légèrement plus nationaliste que le Bangkok Post dans ses reportages quotidiens, qui adoptent souvent une perspective plus « grand public » ou occidentale (bien que la cible prioritaire de ces deux journaux soient les thaïs anglophones et que la part farang du lectorat payant puisse être considérée comme négligeable du point de vue des propriétaires).

Bureaux locaux[modifier | modifier le code]

The Nation a des bureaux à Chiang Mai, Hat Yai, Khon Kaen, Nakhon Ratchasima et Pattaya.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « The Nation », sur courrierinternational.com, Courrier international (consulté le 13 décembre 2020)
  2. Jacques Bekaert, La Thaïlande de A à Z, Bruxelles, André Versaille éditeur, , 220 p. (ISBN 978-2-87495-089-6), Presse pages 145 et 146
  3. (en) The Nation creates history, The Nation, 27 fév. 2008
  4. (en) The Asia Sentinal, Gunpoint Democracy, 27 octobre 2006
  5. Jean Baffie et Thanida Boonwanno, Dictionnaire insolite de la Thaïlande, Cosmopole (éditions), , 160 p. (ISBN 978-2-84630-084-1), Presse et magazines pages 117 à 120