Farang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

« Farang » est une expression utilisée pour désigner les occidentaux dans certaines cultures asiatiques.

Le mot vient de Francs et est arrivé en Thaïlande via l'Iran et l'Inde.

Farangset = Set farang est une expression utilisée pour désigner les Français.

En Thaïlande, farang (en thaï: ฝรั่ง), parfois prononcé falang, est un mot thaï utilisé pour désigner les étrangers blancs. Il est dérivé du mot farangset (en thaï : ฝรั่งเศส), qui signifie "français" ou "Français".

Au Cambodge, le mot s'est transformé en "Barang".

En Inde, le mot farang est dit Firangi en Hindi et dans les langues du nord-ouest du pays, tandis qu'en Tamoul et en Malayalam, ce mot se dit Parangi ou Parangiar.

En Iran elle est employée depuis le Moyen Âge. Saadi, poète iranien du XIIIe siècle, a utilisé le terme farang à deux reprises, une fois dans le Boustân, une fois dans le Golestân (Jardin des roses). Farang désignait alors les pays où vivaient les chrétiens ; les habitants de ces pays étaient appelés les faranguis. Les mots farang et farangui furent couramment utilisés en Iran jusque vers le milieu du XXe siècle et sont encore employés de nos jours[1].

COB data Thailand.PNG

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]