Pratique psycho-corporelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Thérapie psycho-corporelle)

On parle de pratique psycho-corporelle ou d'approches psychocorporelles pour désigner des méthodes qui appréhendent l'être humain à la fois dans sa dimension psychologique et corporelle, généralement dans un but psychothérapeutique.

Définition[modifier | modifier le code]

Selon le Guide des pratiques psychocorporelles (2018) : « Les pratiques psychocorporelles (PPC) comprennent l’ensemble des approches psychothérapeutiques partant du corps, ou se servant du corps comme médiation, mais aussi plus largement des méthodes impliquant un travail corporel à visée psychothérapeutique, prophylactique et préventif. [...] Chacune des pratiques psychocorporelles pourra avoir des objectifs différents en fonction de la ou les théories auxquelles elle se réfère[1]. »

En pratique, ces approches utilisent plusieurs principes :

  • Elles sont « centrées sur l'action présente[1] » et s'intéressent davantage au « comment » de la difficulté actuelle de la personne qui consulte, au détriment du « pourquoi » (les causes anciennes de la difficulté notamment).
  • Elles privilégient une attention sélective, parfois à l'aide d'un état de conscience modifié ; un « travail sur la relation du sujet au monde[1] ».
  • Elles proposent un travail avec le corps[1], par exemple à l'aide de mouvements (des membres, des yeux, du corps tout entier), une respiration dirigée (souvent au niveau de l'abdomen), un travail sur la posture.

Principales approches[modifier | modifier le code]

Mise en garde[modifier | modifier le code]

Certaines pratiques ou formations sont peu sérieuses, voire sectaires[1]. Quelques critères peuvent alerter[1] :

  • mise en opposition systématique par le praticien de la méthode proposée avec la médecine conventionnelle ;
  • croyance en la toute-puissance d’une méthode ou d’une personne pour guérir toutes les maladies ;
  • transgressions de la règle d’abstinence et de confidentialité ;
  • pratiques paranormales ou magiques ;
  • prix prohibitifs.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • I. Célestin-Lhopiteau et P. Thibault-Wanquet, Guide des pratiques psycho-corporelles, Masson, Paris, 2006.
  • Fabienne Couton, « Quelle est la légitimité des approches psycho-corporelles dans les unités de soins palliatifs ? », Revue internationale de soins palliatifs, vol. 23, no 2,‎ , p. 61-66 (ISSN 1664-1531, DOI 10.3917/inka.082.0061, lire en ligne)
  • Laetitia Faszczenko, « Les approches psychocorporelles : des outils pour le rétablissement », Perspectives Psy, vol. 56, no 3,‎ , p. 224–228 (ISSN 0031-6032 et 2118-4038, DOI 10.1051/ppsy/201756224, lire en ligne)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f « Place des pratiques psychocorporelles et définitions », sur elsevier.com (consulté le 26 septembre 2019)