Thérapie holistique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le New Age image illustrant la médecine non conventionnelle image illustrant la santé
Cet article est une ébauche concernant le New Age, la médecine non conventionnelle et la santé.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Étymologie[modifier | modifier le code]

D'un point de vue étymologique Thérapie (« servir, prendre soin de, soigner, traiter ») et Holisme (« entier ») donc servir et prendre soin de son entièreté, de l'ensemble d'un individu.

Définition[modifier | modifier le code]

Thérapie holistique est une expression de la médecine non conventionnelle et des approches psychothérapeutiques du mouvement New Age, s'appuyant sur un sens dérivé du holisme, et désignant des méthodes qui seraient fondées sur la notion d'un soin apporté en tenant compte de la « globalité de l'être humain » : physique, émotionnel, mental et spirituel, ou corps-esprit et considérant le patient comme une personne et non comme un malade[1].

Fondements[modifier | modifier le code]

Permettre à une multitude de pratiques non conventionnelles et conventionnelles de s'afficher sans réglementation concise ou faite par convention.

Les Thérapies Holistiques sont souvent fondées sur des connaissances empiriques et des enseignements traditionnels de la naturopathie au chamanisme et peuvent inclure la Psycho-neuro-immunologie par exemple. Elle peuvent intégrer les courants conventionnels.

Ce type de thérapie ne possède pas de protocole commun, permettant ainsi à une multitude d'approche de se montrer en parallèle des courants conventionnels et établis politiquement. L'expression sert [...] de catégorie à une variété d'approches qui pour certaines n'ont rien en commun[2].

Ces méthodes reposent [parfois mais rarement] sur une critique sous-jacente de la médecine conventionnelle qui ne traiterait « que le corps et pas l'esprit » par exemple, ou « uniquement les symptômes et non les causes »[3],[4].

La thérapie Holistique et la méthode expérimentale[modifier | modifier le code]

La majorités de ses pratiques se veulent testées par des expériences répétées et reposer sur des évidences et des faits empiriques, certaines de ses pratiques n'offrent pas de "protocole d'expérimentation permettant de reproduire précisément une expérience particulière" avec les repères reconnus actuels.

Plusieurs des évidences sont ici subjectives non-projective.

Ce dernier point fait, peut-être, toute la controverse du domaine et qui dans la société actuelle encline à un rejet par plusieurs de certains de ses composants, de ses processus d'apprentissage et de ses évidences. Que ce soit fondé ou non n'est pas l'objet ici.

Son cadre légal[modifier | modifier le code]

La Thérapie Holistique n'est pas réglementé ni une marque déposée ce qui en fait un terrain propice pour les médecines et thérapies sans conventions reconnues politiquement, les approches spirituelles non religieuse et autre. Cela permet une très grande liberté d'action en dehors des actes réservés à des professionnels que se sont appropriés des Ordres avec l'appuie de la lois :

  • En règle générale, les diagnostiques et les prescriptions sont strictement réservés au médecins conventionnels tout comme le titre de médecin d'ailleurs.

Le fait que la thérapie holistique n'est pas réglementé au niveau politique encline à questionner les compétences et le bien fondée de la pratique. Il existe tout de même certains repères :

  • Le référencement et le "gros bon sang"
  • Les pratiques dont il est question derrière le dénominateur de thérapie holistique dans les circonstances précises
  • La qualité des formations reçu par le praticien et sa qualité d'individu aussi
  • Les associations et titres attribués par celles-ci ainsi que leur code de déontologie
  • Le plus important : notre ressenti et notre logique
  • La recherche et l'élaboration de la compréhension des pratiques en questions
  • Etc

Les thérapies holistiques se veulent d'abord des compléments synergiques au thérapies et médecines conventionnelles. Généralement, elle ne les exclus pas, au contraire, elle peut très bien se fonder, s’inspirer et intégrer certain aspect des courants conventionnels comme la massothérapie, différents courant en psychologie (humaniste, systémique, dynamique). Leur pratique doit respecter le cadre légale établi dans leur région.

La question d'exclure ou non les autres approches (conventionnelle ou non) tient d'un choix du praticien et non de la pratique elle-même.

Limite de la pratique de la thérapie holistique au Québec[modifier | modifier le code]

Certains actes et certaines pratiques sont réservés à des professionnels de façon légale (notamment la psychothérapie et la médecine) ce qui peut et qui a donné suite à des poursuites, certains fondées et d'autre moins.

Une partie de la pratique est possible grâce à la tolérance de la part du Collège des médecins du Québec et de du respect de la lois par les thérapeutes holistiques.

De même, seul les médecins et thérapeutes conventionnels ont les compétences complètes des médecins et thérapeutes conventionnels d'où l'utilité de termes réservés.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)What is Holistic Medicine?
  2. The Essential Guide to Holistic and Complementary Therapy, Helen Beckman, Suzanne Le Quesne, Cengage Learning EMEA, 2005
  3. La médecine ne doit plus séparer le corps et l’esprit
  4. La psychosomatique : quand le corps parle à l'esprit Léandre Boisvert, Marc Dumas Médiaspaul, 2000 p. 6