Théorie des médias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La théorie des médias étudie l'origine, le mode opératoire et les effets des médias, au sens large.


Généralités[modifier | modifier le code]

La théorie des médias rassemble des approches méthologiques très différentes:

1. la théorie de la communication: l'étude des modes de transmission d'un message d'un émetteur à un récepteur (cf. également la théorie de l'information)

2. la sociologie des médias: l'étude des pratiques sociales avec et autour des médias de masse

3. l'archéologie des médias: l'étude de l'émergence historique et du développement de certains appareils

4. la philosophie des médias: l'étude de toutes les « médiations" du sens, des médias de masse (philosophie du cinéma, de la photo, de la radio) en passant par l'écriture (l'inscription, la trace) et par les médias corporels (la voix) jusqu'aux médias élémentaires (l'air, l'eau, l'éther etc.)

5. l'esthétique des médias: l'esthétique des médias peut renvoyer à l'étude des formes sensibles que prennent certains appareils (cf. le design des machines), mais encore aux analyses de la dimension matérielle des oeuvres d'art (cf. notamment le débat autour de la spécificité du médium en histoire de l'art)

Remarque de vocabulaire[modifier | modifier le code]

Contrairement à ce que le terme « théorie des médias » pourrait laisser entendre, la théorie des médias n'étudie pas exclusivement les médias de masse, mais concerne également tout ce qui fait office, sous une forme ou une autre, d'intermédiaire, de milieu ou de « médium ». (Certains chercheurs préfèrent écrire « média », pour éviter la confusion avec les médias de masse, ou encore « medium », pour souligner la dimension de médiation originaire)

Références[modifier | modifier le code]

Classiques[modifier | modifier le code]

  • Jean Baudrillard, « Requiem pour les médias », in Pour une critique de l’économie politique du signe, Paris, Gallimard, 1972, pp. 200-228
  • Bertolt Brecht, « Théorie de la radio », in Écrits sur la littérature et l’art, t. I, Paris, L’Arche, 1970, pp. 127-129.
  • Vilém Flusser, La civilisation des médias, Paris, Circé, 2006.
  • Fritz Heider, Chose et médium, Paris, Vrin, 2017.
  • Friedrich Kittler, Médias optiques, Cours berlinois 1999, Paris, L’Harmattan, 2015
  • Friedrich Kittler, Gramophone, Film, Typewriter, Dijon, Les presses du réel, 2018.
  • Niklas Luhmann, La réalité des médias de masse, Zurich-Paris, Diaphanes, 2013.
  • Lev Manovich, Le Langage des nouveaux médias, Dijon, Les presses du réel, 2010
  • Marshall McLuhan, La Galaxie Gutenberg : la genèse de l'homme typographique, Montréal, HMH, 1967.
  • Marshall McLuhan, Pour comprendre les médias, Seuil, 1968.
  • Bernard Stiegler, La Technique et le temps, Paris, Galilée, 1994.
  • Gilbert Simondon, Du mode d’existence des objets techniques [1958], Paris, Aubier, 1989.
  • Paul Virilio, L’Horizon négatif : Essai de dromologie, Paris, Galilée, 1984.

Introductions[modifier | modifier le code]

  • Régis Debray, Introduction à la médiologie, Paris, Presses universitaires de France, 2000.
  • Dieter Mersch, Théories des médias. Une introduction, Presses du réel, Paris, 2018
  • Jussi Parikka, Qu'est-ce que l'archéologie des médias, UGA Edition, 2018
  • Rémy Rieffel, Sociologie des médias, Ellipses, Paris, 2015

Articles[modifier | modifier le code]

  • Pascal Krajewski, « Qu'appelle-t-on un médium ? », Appareil, février 2015, http://journals.openedition.org/appareil/2152
  • Sybille Krämer, « Anges, messagers, virus : Pour une réhabilitation de la transmission », Appareil 1 | 2008 http://journals.openedition.org/appareil/137
  • Jacques Rancière « Ce que “médium” peut vouloir dire. L’exemple de la photographie » In Le milieu des appareils, s.l.d. Jean-Louis Déotte, Paris, L’Harmattan, 2008.