Théorème spin-statistique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la physique quantique
Cet article est une ébauche concernant la physique quantique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le théorème spin-statistique relie le spin d'une particule et le type de statistique qu'elle suit. Selon lui, les particules de spin entier sont des bosons, alors que les particules de spin demi-entier sont des fermions.

Il a été formulé pour la première fois en 1939 par Markus Fierz[1] et reformulé en 1940 par Wolfgang Pauli[2] puis Julian Schwinger en 1950 et Richard Feynman[3].

Dans son Cours de physique, Feynman déplore que ce théorème, bien qu'étant probablement l'un des plus importants de la physique moderne, soit aussi l'un des plus difficiles à expliquer de manière simple. La manière la plus simple - pour le cas de spin 1/2 - utilise les animations mentionnées en liens.

Références[modifier | modifier le code]

  1. M. Fierz Über die relativistische Theorie kräftefreier Teilchen mit beliebigem Spin Helvetica Physica Acta 12:3-37, 1939
  2. W. Pauli The Connection Between Spin and Statistics, Phys. Rev. 58, 716-722 (1940), pdf
  3. R.P. Feynman Quantum Electrodynamics, Basic Books, 1961

Liens[modifier | modifier le code]