Théodora (fille de Constantin VII)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Théodora.
Théodora
Fonction
Impératrice byzantine
-
Titre de noblesse
Impératrice consort (d)
Biographie
Naissance
Activité
SouveraineVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Fratrie
Conjoint

Théodora (en grec: Θεοδώρα; né c. 946) était une impératrice byzantine et la seconde épouse de Jean Ier Tzimiskès[1],[2],[3]. Elle était la fille de Constantin VII et d'Hélène Lécapène. Ses grands-parents maternels étaient Romain Ier Lécapène et Théodora.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans la lignée des chroniques de Théophane le Confesseur, d'autres auteurs ont continué à écrire durant le règne du père de Théodora, Constantin VII. Ces travaux ont été consolidés dans la chronique Théophane Continué. Cette chronique, qui se termine en 961, apporte un éclairage sur la vie de Théodora, après que son père soit décédé le 9 novembre 959. Il est notamment indiqué que c'est son frère Romain II qui lui succède sur le trône. Son épouse Théophano l'aurait convaincu d'envoyer ses cinq sœurs au couvent de Kanikleion. Théodora et ses sœurs Zoé, Agathe, Théophano et Anne résident initialement toutes à Kanikleion, avant d'être séparées. Théodora, Zoé et Théophano sont envoyées au monastère d'Antiochus tandis qu'Agathe et Anne sont envoyées à Myrelaion, un monastère construit par son grand-père maternel.

Alors que les sœurs poursuivent leur vie monastique, des changements importants ont lieu à la cour impériale. Romain II meurt le 15 Mars 963. Ses co-dirigeants et successeurs, ses Basile II et Constantin VIII ne sont pas encore majeurs. Leur mère assure la régence jusqu'à son mariage avec le général victorieux Nicéphore II. Nicéphore monte alors sur le trône en tant qu'empereur senior. Cependant Théophano et Jean Tzimiskès, le neveu de Nicéphore et amant de Théophano, organisent son assassinat dans la nuit du 10 au 11 décembre 969.

Jean devient lors empereur senior à la place de Nicéphore. Poussé par le patriarche Polyeucte, Jean envoie ensuite Théophano en exil sur l'île de Pringipos. Jean avait contracté un premier mariage avec Marie Sklérina, ce qui lui avait permis de solidifier son alliance avec le général Bardas Sklèros, mais la loyauté du reste de l'Empire Byzantin n'était pas assurée pour autant. Jean décide alors de rectifier la situation en libérant Theodora du monastère de Myrelaion et organise leur mariage. Selon Léon le Diacre, le mariage de Théodora et Jean a lieu en novembre 971. L'ouvrage Cambridge Medieval History. Vol. IV, L'Empire Byzantin (1966) écrit par Jean M. Hussey indique que de ce mariage naît une fille, nommée Théophano Kourkouas.

Jean Ier Tzimiskès meurt le 10 janvier 976.  La date de la mort de Théodora n'est quant à elle pas indiquée dans les sources médiévales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Elena N. Boeck (2015). Imagining the Byzantine Past: The Perception of History in the Illustrated Manuscripts of Skylitzes and Manasses. Cambridge University Press.
  2. Jonathan Harris (2015). The Lost World of Byzantium. Yale University Press.
  3. Lynda Garland (2006). Byzantine Women: Varieties of Experience 800-1200.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]