Thémiscyre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thémiscyre (en grec ancien Θεμίσκυρα / Themískura), était une ancienne ville grecque du nord-est de l'Anatolie ; elle était située sur la côte sud de la mer Noire, près de l'embouchure du Thermodon.

Carte Pontus montrant les villes avec le nom moderne.

Actuellement, Thémiscyre est situé près de Terme, province de Samsun, en Cappadoce, dans la région nord de la Turquie. Il n'en reste aucune ruine.

Selon la mythologie grecque, le palais des Amazones était situé sur les bords de la rivière Thermodon, la capitale des Amazones[1].

Histoire antique et mythologie[modifier | modifier le code]

Selon Strabon, un grand nombre de rivières ont fait de la plaine de Thémyscire un endroit fertile, avec un grand nombre de bovins et de chevaux, des champs de panis et de mil[réf. nécessaire], des arbres fruitiers, des animaux de chasse et une eau abondante [2].

Pausanias cite Thémiscyre dans ses livres Description de la Grèce (en grec classique : Periegesis Hellados)[3],[4].

Héraclès a assiégé Thémiscyre, mais ses habitants se sont battus contre lui lors du neuvième travaux (Travaux d'Héraclés), qui visait à voler la ceinture dorée d'Hippolyte, mais n'a pas pu envahir la ville. Antiope, sœur d'Hippolyte, dans une version racontée par Philochore, est kidnappée par Héraclès et livrée dans le cadre du butin à Thésée, roi d'Athènes.

Selon Agias de Trézène, Antiope tombe amoureux de Thésèe et se retourne volontairement contre les Amazones, aidant lui à rendre le palais. Thésée était un allié d'Héraclès et l'a aidé à prendre Thémiscyre[4].

Les Amazones ont attaqué Athènes pour sauver Antiope et récupérer la ceinture d'Hippolyte, mais ont été vaincues dans une bataille près du mont d'Ares. Antiope a été accidentellement tuée par Molpadia, qui a été tué par Thésée. Les tombes d'Antiope et de Molpadia se trouvent à Athènes.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

La tragédie mythologique en cinq actes Les Amazones d'Anne-Marie du Boccage, créée en France, à Paris, le . La pièce se déroule entièrement à Thémiscyre.

Dans l'univers des comics américains Univers DC, il existe une île appelée Themyscira où vivent des Amazones. Elle est connue sous le nom de Paradise Island et est la terre natale de Wonder Woman[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Diodorus, Siculus., Bibliotheque historique de Diodore de Sicile, A L'imprimerie Royale, 1835- (OCLC 844548780, lire en ligne)
  2. Strabo, Géographie : 4,2, Impr. Impériale, (lire en ligne)
  3. Pausanias., Pausanias : description of Greece, Harvard University Press, 1971-1979 (OCLC 213865975, lire en ligne)
  4. a et b Pausanias., Pausanias ou voyage historique, pittoresque et philosophique de la Grèce, Chez Debarle, (OCLC 604442786, lire en ligne)
  5. Julina Jean-Joseph, « Découvrez la mystérieuse île de Themyscira, refuge des Amazones et terre natale de Wonder Woman », sur Daily Geek Show, (consulté le )