Aller au contenu

Texte argumentatif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'objectif principal du texte argumentatif est de soutenir la thèse formulée par l'auteur à travers l'exposition cohérente et logique de justifications ou de raisons, qui visent à persuader ou convaincre le lecteur d'un point de vue prédéterminé

L'argumentaire fait référence à l'exposé d'un ensemble de raisons avec le propos de démontrer ou justifier une chose. En conséquence, l'argumentaire n'a l'habitude de pas se donner en état pur et il a l'habitude de se combiner avec l'exposé. Tant que l'exposé se limite à montrer, l'argumentaire essaie démontrer, persuader, convaincre ou changer des idées. C'est pour cela que, dans un texte argumentatif, outre la fonction appellative présente dans le développement des déclarations, ce que nous enseigne il apparaît la fonction représentative, dans la part dans laquelle s'expose la thèse.

Un large éventail de textes,en particulier les essais scientifiques, philosophiques, littéraires, dans la production politique et judiciaire[1],les textes d'opinion journalistique et certains messages publicitaires, peuvent être considérés comme des textes argumentatifs.Dans la langue orale, en plus d'apparaître fréquemment dans les conversations quotidiennes (bien que rarement), c'est la forme dominante dans les débats, colloques ou tables rondes.

Les textes argumentatifs sont ceux où l'intention communicative prioritaire de l'émetteur est d'offrir la vision subjective de l'auteur sur un certain sujet. Bien que se disputer est, par définition, une procédure persuasive. En dehors de toutes les informations qui peuvent être fournies à travers ces textes (ce qui implique qu'il y a presque toujours aussi du texte explicatif / d'exposition), il y a implicitement en eux l'intention de convaincre le destinataire de ce qui est exposé plusieurs choses importantes.

Un argument est l'expression orale ou écrite d'un raisonnement ou d'une idée au moyen de laquelle une tentative est faite pour prouver, réfuter ou même justifier une proposition ou une thèse spécifique en fonction de son utilisation prévue.

Structure du texte argumentatif

[modifier | modifier le code]

Le texte argumentatif est formé par trois parties importantes pour se conformer:

  • Une première thèse, où l'idée fondamentale à défendre doit être clairement formulée. Il est très important que la thèse soit correctement formulée, car c'est le noyau autour duquel s'articule l'argumentation que nous allons développer
  • Un développement de l'intrigue, où les problèmes et les justifications sont exposés où vous pouvez inclure des citations textuelles qui serviront à défendre l'idée fondamentale.
  • Un constat ou synthèse qui conduira à la clôture du texte argumentatif. C'est la dernière partie de notre argumentation[2]. Il regroupe un argument logique précédemment obtenu à partir de l'argumentation préexistante. Il est de vitale importance que cette fin soit cohérente avec tout le fait valoir exposé antérieurement[3].

Comme nous l'avons souligné précédemment, il se peut que l'une de ces parties soit absente. Pour cette raison, il est important de noter que le texte explicatif et argumentatif fonctionnent ensemble dans le cas de l'argumentation. Puisqu'une idée ne peut être défendue sans avoir été préalablement exposée.

Le premier type d'argument avancé en défense d'une thèse est sa base. La base est l'argument qui soutient la possibilité de la thèse et qui répond à la question pourquoi?, Posée immédiatement après la thèse. La,garantie, une information ou une information qui soutient ce lien est liée à la thèse et à la base. La garantie repose sur un avenant, un principe ou des données documentées compris comme facilement acceptables par tous ...

Types d'arguments

[modifier | modifier le code]
  • Raisonnement logique : il consiste à argumenter quelque chose sur les règles de la logique et parler clairement pour que le récepteur comprenne parfaitement ce qu'il dit.
Exemple : Maria est allée manger au restaurant près de chez elle et elle a eu la diarrhée. Pedro est allé manger au restaurant près de la maison de Maria et il a eu la diarrhée. Jaime est allé manger au restaurant près de la maison de Maria et il a eu la diarrhée. Par conséquent, le restaurant qui se trouve près de la maison de Maria provoque des infections d'estomac. Thèse : Maria est allée manger au restaurant près de chez elle et elle a eu la diarrhée.
  • Raisonnement par analogie : il s'établit une ressemblance entre deux concepts, êtres ou choses différentes. Il se déduit que ce qui est valable pour l'un est valable pour l'autre.
Exemple : Maria et Diego sont des élèves ayant des capacités similaires. Maria obtient de faibles notes de toutes sortes. Thèse : Diego obtient également de faibles notes.
  • Raisonnement par généralisation : à partir de plusieurs cas similaires, il se génère une thèse commune, qui est appliquée à un nouveau cas du même type.
Exemple : César Vallejo, Cyrus Alegria et Mario Vargas Llosa sont d'excellents écrivains. Ils sont tous péruviens.
Thèse: Les écrivains péruviens sont excellents.
  • Raisonnement par des signes ou symptomatique: ils s'utilisent des indices ou des signaux pour établir l'existence d'un phénomène.
Exemple : Catalina ne s'intéresse plus aux fêtes, elle passe beaucoup de temps à parler à Pablo, lit de nombreux romans d'amour. Thèse: Catalina est amoureuse de Pablo
  • Raisonnement par cause: un lien causal entre deux faits qui soutiennent la thèse.
Exemple : la viande de baleine est très convoitée. Les baleines ont été chassées sans discrimination et, malgré l'existence de lois de protection, elles sont toujours chassées. Thèse : Les baleines sont en danger d'extinction.

Arguments émotifs-affectifs

[modifier | modifier le code]

Il aborde les sentiments du public, en particulier ses doutes, ses désirs et ses peurs afin de bouger et de provoquer une réaction de sympathie ou de rejet.

  • Usage du critère d'autorité : il se réfère à l'avis d'experts sur le sujet ou de personnalités établies pour étayer la thèse .
  • Arguments par le concret : ils sont utilisés dans des exemples familiers aux auditeurs parce qu'il leur affecte directement.
  • Confiance de l'émetteur : il se fait appel à la confiance qu'inspire le même émetteur et à la crédibilité que se à lui doit.
  • Argument slogan : c'est une phrase qui invite à l'action,généralement pour acheter un produit ou service.
  • Ressources de renommée : il correspond à l'utilisation de l'image publique ou du mot d'un personnage bien valorisé par la société.
  • Fétichisme De masses : il est basé sur l'idée de que la majorité choisit la bonne chose ou a raison.
  • La nomination d'autorité : c'est la ressource à partir laquelle les mots d'un autre qui est généralement compris ou compétent dans le sujet du texte sont introduits dans le texte. Ils sont généralement placés entre guillemets.
  • Citation à l'hypothèse : ces mots seraient réfutés ou contrés plus tard.
  • Exemplification : c'est la ressource à partir de laquelle un cas concret et spécifique est donné sur le sujet traité dans le texte avec l'objectif.
  • Généralisation :c'est la ressource à partir de laquelle elle est parlée de manière globale par rapport à une certaine caractéristique.
  • L'énumération : c'est la ressource par laquelle divers faits, adjectifs, noms, entre autres, sont donnés pour être énumérés.
  • Opposition : c'est la ressource par laquelle deux ou plusieurs antonymes s'opposent.
  • Argumentatif / rhétorique : Semblable à l'opposition, c'est la ressource par laquelle deux synonymes se différencient.
  • Reformulation[4] : Il se revient à expliquer l'idée en utilisant autres mots.
  1. L'argument analogique: il est celui-là qu'il établit parallèles entre ce qui est argumenté et un autre fait, une forme de clarification qui facilite sa compréhension par les destinataires. Ce type d'argument est basé sur la relation de similitude entre deux faits.
  2. L'argument à travers des exemples : des cas particuliers tels que des anecdotes, des histoires, des métaphores, des citations littéraires, entre autres. Ils sont utilisés pour extraire une règle générale.
  3. L'argument d'autorité: il se fonde sur l'opinion d'une personne de prestige reconnu . Il existe plusieurs manières d'exprimer des arguments d'autorité, directement (lorsque la personne citée traitait précisément de ce sujet) ou indirectement ou par analogie (l'opinion utilisée ne correspond pas exactement au sujet abordé, mais soutient le problème que nous avons soulevé).
  4. L'argument de présomption: il soutient des idées liées au principe de vraisemblance.
  5. L'argument de probabilités: il supporte des données statistiques ou le calcul de probabilités, et son importance vient d'être supporté sur des bases réelles (caractère empirique de l'argument).
  6. L'argument émotif-affectif: il aborde les sentiments du public, en particulier ses doutes, ses désirs et ses peurs afin de bouger et de provoquer une réaction de sympathie ou de rejet.
  7. Les arguments pour le concret: des exemples familiers aux auditeurs sont utilisés car ils les affectent directement.
  • Légalisation du texte: une fois le travail terminé, il est nécessaire de le confier à un spécialiste afin qu'il puisse être légalisé et publié au public.

Les marques qui soutiennent l'argumentaire

[modifier | modifier le code]

La langue utilise des ressources persuasives pour partager un certain point de vue avec l'interlocuteur. Ils sont un support à la structure interne de l'argument.

  • Désignations: principalement des expressions de fond qui expriment clairement un point de vue. Évaluations.

Bibliographie

[modifier | modifier le code]

Références

[modifier | modifier le code]
  1. « Portail e-Justice européen », sur e-justice.europa.eu (consulté le )
  2. « argumentum • Dictionnaire Gaffiot latin-français - page 160 », sur www.lexilogos.com (consulté le )
  3. (es) Daniel Santamaría Rodríguez, « LEO - Centro de Español - Universidad de los Andes », leo.uniandes.edu.co (consulté le )
  4. « SOS Femmes Accueil - Réseau CA - La reformulation », sur www.sosfemmes.com (consulté le )