Teddy Cobeña

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Teddy Cobeña
Teddy Cobeña Loor.JPG

Teddy Cobeña en 2015

Naissance
Période d’activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Espagnol et Équatorien
Activités
Formation

Universidad de Guayaquil.svgUniversité de Guayaquil

Escut UB 2016.pngUniversité de Barcelone

Ateliers à l'Acadèmia d'Art de Barcelona, à Florence et à l'École Massana de Barcelona
Domicile
Barcelone Drapeau de l'Espagne Espagne
Lieux de travail
Mouvement
Distinctions
  • Médaille "Leonardo Martínez Bueno" (Madrid)
  • Médaille "Mateo Inurria" (Madrid)
  • Prix Honneur à la sculpture (Madrid)
  • Prix L'Aigle de Nice de Bronze (France)
  • Prix "Ville de Nice" (France)
  • Hyogo Prix International Art (Japon)
Site web
signature de Teddy Cobeña

signature

Teddy Cobeña Loor né à Portoviejo le , est un sculpteur figuratif et expressionniste avec une composante surréaliste résident à Barcelone.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de David Cobeña Vinces et de Judith Loor Rodríguez.[1] À l'adolescence il s'intéresse à l'étude de l'Anatomie et à l'art ayant dans la bibliothèque familiale une biographie de Léonard de Vinci. Il débute ses études de médecine à Guayaquil et termine sa formation à Barcelone (radiologie et médecine préventive)[2],[1] où il entreprend parallèlement une formation en sculpture à l'École Massana (ca), à l'académie d'art de Barcelone (ca) et à l'Académie d'art de Florence (en)[3].

Son oeuvre en bronze Des rêves faite à Barcelone (Espagne), est au musée du Palazzo Panciatichi (it) à Florence, (Italie)[4],[5],[6] depuis Juin 2013.

En Novembre 2016 reçu des prix internationaux de sculpture "Aigle de Bronze" et "Villa de Nice" en France[7],[8],[9], à l'occasion de la célébration de l'Exposition d'Arts Plastiques 28ème "Aigle de Nice".

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son travail est caractéristiquement figuratif, initialement influencé par Jean-Baptista Carpeaux et plus tard par le surréalisme dalinien[10]. Dans la plupart de ses sculptures, le style expressionniste et le surréalisme sont notés[2].

Il est précisément expressionnisme et la combinaison des formes et des couleurs (patines) qui marquent leur propre style[10][11].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Expositions notables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) El, « Teddy Cobeña mostrará su arte en Seúl », El Telégrafo,‎ (lire en ligne)
  2. a et b (es) « El radiólogo Teddy Cobeña gana cuatro premios de escultura en 22 días », Agencia de Noticias,‎
  3. a et b (es) « Teddy Cobeña », sur http://www.pressreader.com/ecuador/diario-expreso/,
  4. (it) « Sito Ufficiale del Cosiglio de la Toscana (Firenze): Mostra di Teddy Cobeña »
  5. (es) « Obra de Manabita es parte de muestra colectiva en Madrid », El Universo,‎ (lire en ligne)
  6. (it) « Mostra di Teddy Cobeña in Firenze » (consulté le 23 juin 2013)
  7. a, b et c (es) « Esculturas de Cobeña las favoritas del público », Efe,‎ (lire en ligne)
  8. a, b, c et d (es) « Las esculturas de Teddy Cobeña las favoritas del público », Europa Press,‎ (lire en ligne)
  9. a et b « Aigle de Nice, Prix 2016. Nice, France »
  10. a, b, c et d (es) La información, « Inaugurado el Monumento a la Creatividad », La Información,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Sculptures of Sensorealism from Cobeña », sur ArtPeopleGallery.com (consulté le 4 août 2017)
  12. « 1arte.com - Noticias -Notas de Prensa - Comunicaciones: Inauguracion y entrega de premios de la 81 EDICION DEL SALON DE OTOÑO del la AEPE », sur www.1arte.com (consulté le 24 février 2017)
  13. (es) « ArteInformado: Premios del Salón de Otoño de *Madrid »
  14. (es) « Premios del Pequeño Formato (Pintura y Escultura) de la AEPE »
  15. (en) « Teddy Cobena in Paris »,
  16. (es) « Teddy Cobeña lleva sus esculturas a Paris », El Universo,‎ (lire en ligne)
  17. (es) « Teddy Cobeña alista obras para muestras en Europa y Asia », El Universo,‎ (lire en ligne)
  18. (es) « Madrid guarda arte manabita », sur www.eldiario.ec,
  19. (es) « Lo felicita la Reina », El Diario de Ecuador,‎ (lire en ligne)
  20. (es) « 52 Premio Reina Sofia de Pintura y Escultura », 15 de mars de 2017
  21. (es) « Su Majestad La Reina Doña Sofía entrega el 52 premio de pintura y escultura Reina Sofía »,
  22. (es) « Teddy Cobeña en Japón », sur apintoresyescultores.es (consulté le 4 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :