Tchangodei

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tchangodeï
Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Tchangodei

Informations générales
Naissance
Casablanca
Genre musical Jazz
Instruments Piano
Site officiel www.tchangodei.com

Tchangodei est un pianiste de jazz né en 1966 au Bénin (où son nom signifie le tonnerre).

Carrière[modifier | modifier le code]

Tchangodeï arrive jeune homme à Lyon, où il participe à la vie nocturne en jouant du piano dans différents piano-bars et boîtes de jazz. Il entame ensuite une carrière professionnelle dès l'âge de 18 ans, en collaborant notamment avec les plus grands noms du jazz Steve Lacy, Archie Shepp, Georges Lewis, Mal Waldron, Sunny Murray, Sonny Simmons, Louis Sclavis, Kent Carter, Henri Texier Itaru Oki. Il a enregistré plus de 25 disques, dont une partie en solo. Il mène en parallèle une carrière de peintre et a dessiné certaines pochettes de ses disques.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Dans les interviews qu'il a donné dans la presse (notamment Jazz Magazine), Tchangodei se pose en homme modeste : « La notion d'artiste est une invention humaine en réalité cela n'existe pas dans la nature. Seule la sensibilité possède l'énergie de mettre en place ce travail à l'intérieur de soi même. La notion d'artiste est une hypocrisie. L'expression doit être sauvage et sans intérêt. Comment voulez-vous qu'un peintre rivalise avec la beauté d'un ciel étoilé [1]? » Tchangodei est également l'ami de nombreuses personnalités rencontrées tout au long de sa vie et qu'on peut parfois croiser dans son bar. C'est le cas notamment du poète Charles Juliet (qui habite également à Lyon et avec qui il a effectué plusieurs collaborations[2]), ainsi que du pianiste Randy Weston, mais aussi Mal Waldron (pianiste de Billie Holiday) Elvin Jones, Henri Texier, Itaru Oki.

Il a parmi ses écrivains fétiches le penseur Jiddu Krishnamurti, qu'il a rencontré dans sa jeunesse à Saanen en Suisse.

Le Bec de Jazz[modifier | modifier le code]

Tchangodei achète dans les années 1980 un fonds de commerce sur les quais de Saône à Lyon où il décide de fonder un bar de jazz, qui lui sert aussi de local de répétition : il le baptise le « Bec de Jazz », nom qu'il conservera après son déménagement dans des locaux plus grands rue Burdeau, sur les pentes de la Croix-Rousse. Toujours en activité, Tchangodei y expose certaines de ses toiles et on peut fréquemment y entendre ses improvisations pianistiques qui font le bonheur des amoureux du jazz, parfois accompagné de certains grands noms de la musique venus le visiter.

Portrait de Tchangodai

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Le défi (REM À) solo
  • Pas à pas (REM) solo
  • Chemins (REM) solo
  • Face à la vie 1981 (REM) solo
  • Désert sur dioné (REM) solo
  • The Bow 1982 (Volcanic Rec.) avec Steve Lacy
  • Ballade Obscure 1983 avec Louis Sclavis
  • The Wasp 1984 avec S. Lacy
  • Eagle's Flight 1985 (Volcanic Rec.) duo avec Archie Shepp
  • Three for Freedom 1987 (Volcanic Rec.) avec Mal Waldron et Archie Shepp
  • Les Venins d'Afrique 1987 duo de piano avec M. Waldron
  • Ginseng 1988 (Volcanic Rec.) avec A. Shepp
  • Tol 1999 avec G. lewis et L. Sclavis
  • Jeux d'ombres avec Kent Carter et Itaru Oki
  • Perfekte Leere- Liebe 2002 avec Sunny Murray et Sonny Simmons
  • perfect emptiness avec Kent Carter et Itaru Oki
  • Race Track Blues 2004 avec Red
  • Don't Be a half Shell avec Henri Texier 2005
  • pure blues Tchangodei (piano et voix) 2008

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tchangodei, article « le temps d'une nuit », 1992.
  2. C'est notamment chez lui qu'il fit la rencontre du peintre Bram Van Velde, à l'âge de 19 ans, et qui fut une importante source d'inspiration pour sa carrière de peintre.

Liens externes[modifier | modifier le code]