Sonny Simmons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sonny Simmons
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Huey SimmonsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Barbara Donald (jusqu'en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Instruments
Labels
Genre artistique

Huey « Sonny » Simmons, né le à Sicily Island en Louisiane et mort le à New York, est un saxophoniste américain de jazz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sonny Simmons a grandi à Oakland en Californie où il d'abord appris à jouer du cor anglais. À 16 ans, il s'est mis au saxophone alto qui est devenu son instrument privilégié. Il est un des rares musiciens de jazz à utiliser le cor anglais comme instrument soliste.

Au début des années 1960, il a joué comme sideman avec Charles Mingus, Eric Dolphy et Prince Lasha avant d'enregistrer ses propres disques.

« Sonny » Simmons meurt le à l’hôpital Beth Israel de New York, dans une quasi-misère[1].

Discographie[modifier | modifier le code]

Sous son nom[modifier | modifier le code]

  • Staying on the Watch[2] (ESP-Disk, 1966)
  • Music from the Spheres[3] (ESP-Disk, 1968)
  • Manhattan Egos (Arhoolie, 1968)
  • Rumasuma (Contemporary, 1969)
  • Burning Spirits (Contemporary, 1971)
  • Backwoods Suite (West Wind, 1982)
  • Global Jungle (Deal With It, 1990)
  • Backwoods Suite (West Wind, 1990)
  • Ancient Ritual (Qwest/Reprise, 1994)
  • Live in Paris (Arhoolie, 1994)
  • Transcendence (Creative Improvised Music Projects, 1996)
  • Judgement Day (Creative Improvise Music Projects, 1996)
  • American Jungle (Qwest/Warner Bros, 1997)
  • Live at the Knitting Factory[4] (Ayler, 2001)
  • Mixolydis[5] (Marge, 2001)
  • 2002 Out Into The Andromeda[6] en solo
  • Jewels (Boxholder, 2004)
  • The Future Is Ancient (2004)
  • The Traveler (Jazzaway, 2005)
  • Cheshire Cat Club + Olympia - 1980 (Hello World!, 2006)
  • Hello World! (Introduction: Ode To Thelonious Monk - My Favorite Things - The Promise - Exotic Study - My Favorite Things - Blues For Everyday Life - Out Of Love), enregistré en à Romainville et en à Paris.
  • I'll See You When You Get There (Jazzaway, 2006)
  • Last Man Standing (Jazzaway, 2007)
  • Ecstatic Nostalgia (Hello World!, 2007)
  • Performs the Music of Charlie Parker (Zingmagazine, 2007)
  • Introducing Black Jack Pleasanton (Hello World!, 2008)
  • Atomic Symphony (Jazzaway, 2009)
  • Symphony of the Peacocks (Improvising Beings, 2011)
  • Beyond the Planets (Improvising Beings, 2013)
  • Leaving Knowledge, Wisdom and Brilliance / Chasing the Bird (Improvising Beings, 2014)

accompagnateur[modifier | modifier le code]

Avec The Cosmosamatics (et aussi Michael Marcus)

  • The Cosmosamatics (Boxholder, 2001)
  • The Cosmosamatics Two (Boxholder, 2002)
  • Cosmosamatics Three (Boxholder, 2002 and 2003)
  • Live at Banlieues Bleues (Bleu Regard, 2003)
  • Magnitudes (Soul Note, 2003))
  • Zetrons (Not Two, 2004)
  • Reeds & Birds (Not Two, 2004)
  • Free Within the Law (Not Two, 2007)
  • Jazz Maalika (Saptakjazz, 2013)

avec Moksha Samnyasin

Avec Bobby Few

  • True Wind (Hello World!, 2007)

Avec Horace Tapscott

  • Tapscott Simmons Quartet - Among Friends (Jazz Friends, 1999)

Avec Brandon Evans

  • Universal Prayer / Survival Skills[8] (Parallactic, 1999)
  • A Salute to Ustad Bismillah Khan (Parallactic, 2001)
  • Tales of the Ancient East[9] (Parallactic, 2001)

Avec Brandon Evans et Anthony Braxton

  • Anthony Braxton / Sonny Simmons / Brandon Evans / Andre Vida / Mike Pride / Shanir Blumenkranz (Parallactic, 2003)

Avec Crimetime Orchestra et Kork

  • Atomic Sympony[10] (2009)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Le film Together with Sonny Simmons (2005) lui est consacré.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francis Marmande, « Le musicien américain de jazz Sonny Simmons est mort », sur lemonde.fr, (consulté le )
  2. « Staying On The Watch, by Sonny Simmons », sur Sonny Simmons (consulté le )
  3. « Music From The Spheres, by Sonny Simmons », sur Sonny Simmons (consulté le )
  4. « Live at Knitting Factory, by Sonny Simmons Trio », sur Ayler Records (consulté le )
  5. « Mixolydis, by Sonny Simmons Quintet », sur Futura Marge (consulté le )
  6. « Sonny Simmons - Solo: Out Into The Andromeda (remastered), by Sonny Simmons », sur Human Plastic (consulté le )
  7. « Nomadic, by Sonny Simmons & Moksha Samnyasin », sur Sonny Simmons & Moksha Samnyasin (consulté le )
  8. « Sonny Simmons / Brandon Evans – Universal Prayer / Survival Skills - featuring Kevin Norton (+ alternate takes), by Sonny Simmons / Brandon Evans », sur Brandon Evans (consulté le )
  9. « Sonny Simmons / Brandon Evans - Tales of the Ancient East / A Salute to Ustad Bismillah Khan, by Brandon Evans / Sonny Simmons », sur Brandon Evans (consulté le )
  10. « Atomic Sympony feat. Sonny Simmons, by Crimetime Orchestra with KORK », sur Ingebrigt Håker Flaten (consulté le )