Tasawaq (peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tasawaq.
Tasawaq
Populations significatives par région
Drapeau du Niger Niger 11 000[réf. nécessaire]
Autres
Langues Tasawaq
Religions Islam

Les Tasawaq (appelés aussi Azawagh ou Isawaghen), sont des populations sédentaires vivent dans la région d'Agadez à Teggida n'Tessemt et dans l'oasis d'In Gall. Les Tasawaq sont considérés comme d’origine songhai mais vivant en symbiose avec les Touaregs nomades de la région. Ils parlent une langue qui appartient à un fond songhaï archaïque mais, influencée par la tamasheq.

Tribus[modifier | modifier le code]

La tasawaq est une langue parlée par les Issawaghen des villes de Ingall et Teggida n'Tessemt (8 000 locuteurs). À l'origine les Issawaghen sont composés de 4 tribus : Imesdraghan, Inusufa, inemeghrawen et Isheriffen. Maintenant ces différences sont mois marquées du fait des mariages. La base de ce parler est songhaï avec beaucoup de vocables tamasheq et arabes. Maintenant de plus en plus de haoussa se glisse dans ce parlé.

Il existe un parler très proche, l'Emgheshie encore parlé au début du XXe siècle à Agadez, mais aujourd'hui disparue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Geneviève Calame-Griaule, « Une Cendrillon sans pantoufle (Niger) », in Cahiers de littérature orale, 1989, n° 25, p. 187-200 (un conte Tasawaq)
  • Geneviève Calame-Griaule, Contes tendres, contes cruels du Sahel nigérien - Paris, Gallimard, 2002, 293 p.
  • Michael J. Rueck and Niels Christiansen, Les langues du Sonhay septentrional au Mali et au Niger, 1998
  • Alimata Sidibe née Ouedraogo, Procédés de pluralisation et marques du pluriel dans une langue dite « mixte » : le tasawaq d’Ingall, Université Abdou Moumouni de Niamey, Niger

Articles connexes[modifier | modifier le code]