Tarte des Alpes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tarte des Alpes
Image illustrative de l'article Tarte des Alpes
Tarte des Alpes sur le marché hebdomadaire de Cruis

Autre nom tarte de la vallée ou tarte de pays
Lieu d’origine Hautes-Alpes
Place dans le service en fin de repas, au petit déjeuner ou au goûter
Température de service tiède ou froide
Ingrédients pâte sablée et confiture
Mets similaires tarte du Champsaur ou tarte queyrassine
Accompagnement vin doux naturel : Muscat de Beaumes-de-Venise, Muscat de Frontignan, Muscat de Lunel, Muscat de Rivesaltes ou Muscat du Cap-Corse

La tarte des Alpes est une pâtisserie spécifique des Alpes du Sud. Elle est fourrée à la confiture et recouverte de croisillons de pâte. Fabriquée artisanalement par les pâtissiers des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, ou industriellement par quelques entreprises haut-alpines, elle a l'avantage de pouvoir se conserver plusieurs mois sans perdre ses qualités gustatives.

Origine et histoire[modifier | modifier le code]

La tarte des Alpes est une spécialité de la vallée du Valgaudemar, où elle s'appelle "tarte de la vallée", ou "tarte de pays"[1]. Mais on la retrouve quasiment à l'identique dans le Champsaur[2], ou dans le Queyras sous le nom de tarte queyrassine[3].

À l'origine, elle n'était réalisée qu'en hiver, avec les confitures de fruits confectionnées au cours de l’été[4]. On utilisait pour la garnir une crème de pruneaux, puis une confiture de framboises ou de myrtilles[5]. Aujourd'hui, cette tarte décorée de bandelettes de pâte entrelacées est l'un des emblèmes de la gastronomie régionale des Alpes du sud[6].

Ingrédients[modifier | modifier le code]

La tarte des Alpes se compose d'une pâte sablée et de confiture[4]. Avec le temps, les confitures ou gelées garnissant les tartes se sont diversifiées et on trouve désormais de nombreux parfums de fruits[5]. Les principaux en sont la myrtille, la framboise, l'abricot, le pruneau, la fraise, la figue, la crème de citron, la cerise et les fruits des bois[6].

Préparation[modifier | modifier le code]

Tartes des Alpes à la Saint-Valentin de Roquemaure

Pour la pâte, il faut de la farine, du beurre, du sucre semoule, des œufs, du sel et de la levure. Le choix des confitures ou gelées restent au goût de chacun; il est seulement conseillé d'y rajouter un peu de pectine de pommes[1].

Après avoir étalé la pâte au rouleau, elle est placée dans un moule à tarte, puis garnie de confiture ou de gelée de fruits. Les bandes de pâte qui doivent la recouvrir ont généralement 3 millimètres d'épaisseur, 5 millimètres de large et 30 centimètres de long. Elles s'entrecroisent sur le dessus de la tarte[1].

Consommation et conservation[modifier | modifier le code]

Tièdes ou froides, ces tartes se consomment en fin de repas, au petit déjeuner, avec un café, ou au goûter[5]. Elles peuvent se conserver entre deux et trois mois en gardant toutes leurs saveurs d'origine[1].

Accord mets/vins[modifier | modifier le code]

Un tel dessert appelle un vin doux naturel tel que le Muscat de Beaumes-de-Venise, le Muscat de Frontignan, le Muscat de Lunel, le Muscat de Rivesaltes ou le Muscat du Cap-Corse[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]