Taarof

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

T'aarof ou Tarof (en persan : تعارف, Ta'arof) est une forme de courtoisie iranienne.

Il est défini comme « aimable accueil, louange, offre » dans le dictionnaire Dehkhoda[1]. Le professeur d'anthropologie spécialiste du Moyen-Orient William Beeman appelle taarof le « langage de la politesse et de la louange en Persan ».

Le terme englobe un éventail de comportements sociaux, d'un homme respectant l'étiquette en ouvrant une porte à une femme, à un groupe de personnes en file devant une porte se suppliant mutuellement de passer en premier.

Le Taarof régit également les règles de l'hospitalité : un hôte est tenu de proposer à son invité tout ce qu'il pourrait désirer, et l'invité est lui-même obligé de refuser. Ce rituel peut se répéter plusieurs fois avant que l'hôte et l'invité ne parviennent enfin à déterminer si l'offre et le refus sont réels ou simplement polis.

De même un chauffeur de taxi peut dire à la fin de la course "vous ne me devez rien" sans qu'il s'agisse d'une véritable offre. Il convient alors d'insister pour payer le prix de la course.[2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « A comparison between ta'arof in Persian and limao in Chinese »
  2. « Sparkling Iran - Le "taarof" iranien enfin expliqué ! », Sparkling Iran,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]