Tağızadə-Hacıbəyov Niazi Zülfüqar oğlu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Niazi.
Tağızadə-Hacıbəyov Niazi Zülfüqar oğlu
Naissance
Tiflis, Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès (à 71 ans)
Bakou, République socialiste soviétique d'Azerbaïdjan
Drapeau de l'URSS Union soviétique
Genre musical opéra

Tağızadə-Hacıbəyov Niazi Zülfüqar oğlu ou Niazi, né le à Tiflis et mort le à Bakou, est un compositeur, chef d’orchestre et auteur de la musique pour le cinéma azerbaïdjanais[1],[2],[3]. Membre du PCUS depuis 1942.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du compositeur Zülfüqar Hacıbəyov et neveu de Üzeyir Hacıbəyov, Tağızadə-Hacıbəyov Niazi Zülfüqar oğlu nait à Tiflis alors dans l'Empire russe. Élève de Mikhaïl Gnessine en 1925-1926, il poursuit sa formation sous la direction de Haro Stepanyan au conservatoire Komitas d'Erevan et sous la direction de Gavriil Popov à l'école musicale Moussorgski de Saint-Pétersbourg (1929-1930), puis à l'Académie de musique Hajibeyov de Bakou, dans la classe de Leopold Rudolf.

En 1932-1933, il est chef du département de la science, de la littérature et de l'art du Commissariat populaire à l'éducation de la république socialiste soviétique autonome du Daghestan. En 1935-1937, responsable de la section musicale des studios Azerbaïdjanfilm. En 1937–1938, il est directeur artistique d'orchestre de variétés d'Azerbaïdjan. En 1938-1944, il est vice-président du comité d'organisation, puis, à partir de 1956 - membre du conseil d'administration de l'Union des compositeurs de la RSS d'Azerbaïdjan.

En 1937-1948, il est chef d'orchestre. En 1951-1952 et 1958-1959, il est chef d'orchestre principal, en 1961-1965, - directeur artistique du Théâtre national académique azerbaïdjanais d'opéra et de ballet. Dans le même temps, depuis 1938 (avec interruptions) - directeur artistique et chef d'orchestre de l'Orchestre symphonique Üzeyir Hacıbəyov. En 1946, il devient le lauréat du concours de chefs d'orchestre de l'Union soviétique.

En 1960-1961, chef d'orchestre principal du théâtre d'opéra et de ballet Kirov de Leningrad. Depuis 1979, directeur du théâtre philharmonique national d’Azerbaïdjan.

Il est député du 11e Soviet suprême de l'Union soviétique (1984).

Mort à Bakou, il est enterré dans l'Allée de l'honneur de Bakou.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Opéras[modifier | modifier le code]

  • 1920 (cantate, 1940)
  • Khosrow et Chirine (1942), d'après le poème éponyme de Nizami

Ballets[modifier | modifier le code]

  • Çitra (1961)

Compositions symphoniques[modifier | modifier le code]

  • Suite de Zaqatala (1934)
  • Lezginka (1939)
  • Le Combat (ouverture-fantaisie, 1943)
  • À la mémoire des héros (1944)
  • Rast (mugham symphonique, 1949)
  • Valse (1954)
  • Suite du ballet Çitra (1970)
  • Poème pour piano et orchestre symphonique (1945)

Musique de films[modifier | modifier le code]

  • 1936 : Almaz de Ağarza Quliyev et Qriqori Braginski, d'après la pièce de théâtre éponyme de Cəfər Cabbarlı
  • 1936 : Türk qadınının baharı de Seyfulla Bədəlov
  • 1939 : Les paysans de Samad Mardanov
  • 1940 : Nouveaux horizons d'Qriqori Braginski et Aga-Rza Kuliyev
  • 1973 : Rustam et Sukhrab de Boris Kimyagarov
  • 1989 : Vostochnaya plutovka de Melis Abzalov

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Zaur Gasimov, Historical Dictionary of Azerbaijan, Rowman & Littlefield, , 318 p. (ISBN 9781538110423, lire en ligne), p. 167
  2. (en) Aida Huseynova, Music of Azerbaijan: From Mugham to Opera, Indiana University Press, , 360 p. (ISBN 9780253019493), p. 45
  3. (en) Laman Ismayilova, « Niyazi is the founder of the Azerbaijan conductor school », AzerNews,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]