Ta' Ħaġrat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ta' Ħaġrat
Image illustrative de l’article Ta' Ħaġrat
Plan des temples de Ta' Ħaġrat
Localisation
Pays Drapeau de Malte Malte
Protection Patrimoine mondial
Coordonnées 35° 55′ 07″ nord, 14° 22′ 07″ est
Géolocalisation sur la carte : Malte
(Voir situation sur carte : Malte)
Ta' Ħaġrat
Ta' Ħaġrat
Histoire
Époque Néolithique

Le complexe de temples mégalithiques de Ta' Ħaġrat est daté du Néolithique. Il se trouve à L-Imġarr, sur l'ile de Malte, très proche de Skorba. C'est le site de référence de la phase Mġarr (3800 - )[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Les deux temples de Ta' Ħaġrat sont dégagés en 1923 par l'archéologue maltais Themistocles Zammit, et en 1925/26 sous la responsabilité de G.G. Sinclair. Ayant été partiellement dépierré, l'extérieur des temples est difficilement lisible. L'ensemble du site est restauré en 1937 mais il n'est véritablement fouillé qu'en 1953 et 1961[2].

En 1992, l'Unesco inscrit les temples de Ta' Ħaġrat au Patrimoine mondial[3]. En 2019, Malte frappe une monnaie de 2 euros commémorative dédiée à ces temples[4].

Description[modifier | modifier le code]

Le premier temple trilobé, orienté sud-est / nord-ouest, fait 18 x 16 m. Il est daté de 3600 - Le deuxième temple, doté de quatre absides, orienté sud / nord, est plus petit. Il fait 10 x 8 m, et est daté de 3300 - Son entrée n'est pas extérieure, elle donne dans l'abside est du premier.

Ils sont tous les deux construits de grosses pierres sèches. Le premier temple comporte une entrée mégalithique s'évasant à l'intérieur sur l'espace central. Les fouilles ont révélé que ces deux temples ont été construits sur un site plus ancien datant de 4100 -

Découverte pendant les fouilles, une miniature (6 x 4 x 5 cm) en calcaire représente un temple de forme ovale. Il est possible de reconnaitre le portail trilithe, les murs en gros appareil, et un toit constitué de grandes dalles. Il faut donc imaginer ces temples, aujourd'hui à ciel ouvert, comme ayant comporté une couverture lithique[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. J. S. Tagliaferro (2000) p. 14
  2. A. Blondy (1991) p. 229
  3. « fiche officielle de classement no 132 » (consulté le )
  4. « Malta: Prehistoric temple, Ta’ Hagrat, features on new €2 commemorative coin | Coin Update », sur news.coinupdate.com (consulté le )
  5. Anthony Bonanno (1993) p. 13.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Blondy, Malte, Arthaud, Paris, 1991, rééd. 2007
  • Anthony Bonanno, Malte, un paradis archéologique, M.J. Publications Ltd, La Valette, 1993, rééd. 1995
  • John Samut Tagliaferro, Malte, Archéologie et Histoire, Casa Editrice Perseus, coll. Plurigraf, Sesto Fiorentino, Miller Distributors Ltd, Luqa (Malte), 2000

Article connexe[modifier | modifier le code]