Téménos (religion)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Un téménos (du grec ancien τὸ τέμενος / tò témenos) est, dans la Grèce antique classique, l'espace sacré (littéralement l'« espace découpé » pour la divinité) constituant un sanctuaire, lorsqu'il est délimité par une enceinte appelée péribole qui peut prendre plusieurs formes (bornes, clôture, mur, portique).

Par extension, ce mot est employé pour désigner un espace sacré dans les cultures antiques, par exemple dans les temples égyptiens ou étrusques.

Dans les textes homériques le téménos est une parcelle donnée à un roi ou à un héros[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Julien Zurbach, Les hommes, la terre et la dette en Grèce c. 1400 - c. 500 a.C., vol. 1, Ausonius éditions, , 422 p., 22 cm (ISBN 978-2-35613-179-9, SUDOC 198113129), p. 232 sqq. (2e éd. 2021 Sudoc [1]).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • René Ginouvès, Dictionnaire méthodique de l'architecture grecque et romaine, t. III : Espaces architecturaux, bâtiments et ensembles, Rome, École française de Rome, coll. « Collection de l'École française de Rome » (no 84), , 492 p. (ISBN 978-2-7283-0529-2, lire en ligne), p. 34