Télévision tchécoslovaque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Télévision Tchécoslovaque)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Československá televize

Télévision tchécoslovaque
tchèque : Československá televize
slovaque : Československá televízia
Image illustrative de l’article Télévision tchécoslovaque

Création
Disparition
Propriétaire Gouvernement de Tchécoslovaquie
Format d'image 576i (SDTV)
Langue Tchèque / Slovaque
Pays Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
Statut Généraliste nationale publique
Siège social Prague / Bratislava
Diffusion
Diffusion Analogique terrestre

La Télévision tchécoslovaque (ČST) a été créée le 1er mai 1953 en Tchécoslovaquie. Elle était connue sous trois noms : tchèque : Československá televize, slovaque : Československá televízia (jusqu'à 1990), et Česko-slovenská televízia (depuis 1990).

Histoire[modifier | modifier le code]

ČST (tchèque : Československá televize) commence à émettre de façon expérimentale le depuis le Studio Barrandov. Ses émissions régulières débutent le .

Comme tous les autres médias dans la Tchécoslovaquie communiste, la station a fait l'objet d'une lourde censure. Toutefois, dans le cadre du processus de libération sociale en 1968, ČST diffuse des émissions sur le Printemps de Prague. Cependant en 1969, il est devenu le cadre des efforts de normalisation.

En 1979, un studio basé dans le quartier de Kavčí a été ouvert qui deviendra le nouveau siège d'actualités de ČST.

Lancement du deuxième canal[modifier | modifier le code]

Le 10 mai 1970, la télévision tchécoslovaque a lancé un deuxième canal ČST2, ce qui entraînera un changement de nom pour le premier canal qui se nommera ČST1 .

Commencement de transmissions en couleur[modifier | modifier le code]

D'autres améliorations techniques ont été apportées le , lorsque les premières émissions régulières en couleur ont commencé sur ČST2, suivie en 1975 par la transmission en couleur sur ČST1.

Division de la ČST[modifier | modifier le code]

Le , des changements de réseau ont été faits avec le premier programme rebaptisé (F1) pour le district féderal, et le deuxième programme divisé en deux parties: ČTV en tchèque et STV en slovaque, la première division de ce type par le réseau. Un troisième canal pour le public tchèque, utilisé dans le passé par la radiodiffusion soviétique a été lancé le , appelé OK3. Un canal semblable à un public slovaque appelé TA3 a été créé le .

Révolution de velours[modifier | modifier le code]

Au cours de la Révolution de velours, La ČST se range très rapidement du côté des manifestants et leur a permis de diffuser des messages très importants.

Disparition[modifier | modifier le code]

La ČST a disparu avec la Tchécoslovaquie le 31 décembre 1992.

Autour de sa dissolution dans la République tchèque et Slovaquie à la fin de l'année 1992, la station a été supprimée, et de nouvelles entreprises, les radiodiffuseurs de service public, ont émergé :

Directeurs de la ČST[modifier | modifier le code]

  • 1953 – 1958 : Karel Kohout
  • 1958 – 1959 : Milan Krejčí
  • 1959 – 1963 : Adolf Hradecký
  • 1963 – 1968 : Jiří Pelikán
  • 1968 : Bohumil Švec
  • 1968 – 1969 : Josef Šmídmajer
  • 1969 – 1989 : Jan Zelenka
  • 1989 : Libor Bátrla
  • 1989 – 1990 : Miroslav Pavel
  • 1990 : Jindřich Fairaizl
  • 1990 – 1992 : Jiří Kantůrek

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]