Système cristallin tétragonal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Un exemple de cristal tétragonal, la wulfénite

En cristallographie, le système cristallin tétragonal (ou quadratique, terme plus couramment en français) est l'un des sept systèmes cristallins en trois dimensions. Tout cristal tétragonal possède un seul axe de rotation quaternaire, direct (4) ou inverse (4).

Classes cristallines[modifier | modifier le code]

Les sept groupes ponctuels cristallographiques correspondant à ce système cristallin sont listés ci-dessous, ainsi que leur désignation selon la notation internationale et selon la notation Schoenflies et des exemples de minéraux[1],[2].

# Groupe ponctuel Exemple Types de groupe d'espace
Classe (Groth) Intl Schoenflies Orbifold Coxeter
75–80 Tétragonale pyramidale 4 C4 44 [4]+ pinnoïte, richellite P4, P41, P42, P43
I4, I41
81–82 Tétragonale disphénoïdique 4 S4 2x [2+,4+] cahnite, tugtupite P4
I4
83–88 Tétragonale dipyramidale 4/m C4h 4* [2,4+] scheelite, wulfénite, leucite P4/m, P42/m, P4/n, P42/n
I4/m, I41/a
89–98 Tétragonale trapézoédrique 422 D4 224 [2,4]+ cristobalite, wardite P422, P4212, P4122, P41212, P4222, P42212, P4322, P43212
I422, I4122
99–110 Ditétragonale pyramidale 4mm C4v *44 [4] diaboléite P4mm, P4bm, P42cm, P42nm, P4cc, P4nc, P42mc, P42bc
I4mm, I4cm, I41md, I41cd
111–122 Tétragonale scalénoédrique 42m D2d 2*2 [2+,4] chalcopyrite, stannite P42m, P42c, P421m, P421c, P4m2, P4c2, P4b2, P4n2
I4m2, I4c2, I42m, I42d
123–142 Ditétragonale dipyramidale 4/mmm D4h *224 [2,4] rutile, pyrolusite, zircon P4/mmm, P4/mcc, P4/nbm, P4/nnc, P4/mbm, P4/mnc, P4/nmm, P4/ncc, P42/mmc, P42/mcm, P42/nbc, P42/nnm, P42/mbc, P42/mnm, P42/nmc, P42/ncm
I4/mmm, I4/mcm, I41/amd, I41/acd

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://webmineral.com/crystal/Tetragonal.shtml Webmineral
  2. Hurlbut, Cornelius S.; Klein, Cornelis, 1985, Manual of Mineralogy, 20th ed., pp. 73–78, (ISBN 0-471-80580-7)