Stuart Chase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stuart Chase
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 97 ans)
ReddingVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de

Stuart Chase (né en 1888 à Somersworth - mort en 1985) était un économiste et ingénieur américain formé au MIT. Il est connu pour avoir été à l'origine du concept de New Deal.

Ses ouvrages traitent de sujets aussi variés que la sémantique générale ou l'économie physique. Sa double formation d'ingénieur et d'économiste le rattache à l'approche philosophique de Richard Buckminster Fuller. On lui a attribué la création de l'expression de New Deal, qui qualifia le programme économique du président américain Franklin Delano Roosevelt. En 1932, il fit en effet la une de The New Republic avec une tribune intitulée A New Deal for America en français : « "Une nouvelle donne pour l'Amérique" » au cours de la semaine où Roosevelt prononça son discours promettant un New Deal. Mais il n'est pas avéré que Samuel Rosenman, le « porte-plume » de Roosevelt, ait vu le magazine auparavant.

Stuart Chase a été membre du think tank Technical Alliance, et a pris part au mouvement technocratique.

Citations[modifier | modifier le code]

  • Chase est cité par S. I. Hayakawa dans son livre Language in Thought and Action pour avoir dit : « Common sense is that which tells us the world is flat » (« Le sens commun est ce qui nous dit que le monde est plat »).
  • Le 20 septembre 1919, dans une polémique avec Kautsky, pour se défendre des accusations occidentales de germanophilie et de terrorisme, Lénine publie une lettre que Stuart Chase écrivit le 25 juin au magazine américain de centre gauche,New Republic. Chase y contestait le bien-fondé de l'intervention des Alliés (dont faisaient partie les Etats-Unis) contre la Russie des Soviets. Car disait-il nous avons soutenu en 1918 un gouvernement finlandais "infiniment plus germanophile" et "infiniment plus terroriste que le gouvernement bolchevique". Chase appelait les occidentaux à reconnaitre ce même gouvernement et à lever le blocus [1].

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Your Money's Worth: A study in the waste of the consumer's dollar 1928
  • The Tragedy of Waste 1925
  • Men and Machines 1929
  • A New Deal 1932
  • A Generation of Industrial Peace;: Thirty years of labor relations at Standard Oil Company 1941
  • The Proper Study of Mankind Harper & Brothers 1948
  • Roads to Agreement: Successful methods in the science of human relations 1951
  • For This We Fought;: Guide lines to America's future as reported to the Twentieth Century Fund
  • Danger--Men Talking! a Background Book on Semantics and Communication
  • Rich Land, Poor Land
  • The Proper Study of Mankind Harper Colophon Books, 1956
  • American Credos 1962
  • Guides to Straight Thinking, With 13 Common Fallacies
  • The Economy of Abundance
  • Tyranny of Words

Livres sur Chase[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard Vangermeersch, The life and writings of Stuart Chase (1888-1985) from an accountant's perspective, Amsterdam Boston, Elsevier JAI, , 204 p. (ISBN 978-0-7623-1213-9)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. oeuvres de Lénine, tome 30, septembre 1919-avril 1920, Paris, Editions sociales, 1964, p. 22-23

Liens externes[modifier | modifier le code]