Strike Anywhere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Strike Anywhere
Description de cette image, également commentée ci-après

Strike Anywhere sur scène à Taipei, Taiwan, en 2007.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hardcore mélodique[1], punk rock, punk hardcore, anarcho-punk, post-hardcore
Années actives Depuis 1999
Labels Jade Tree Records, Fat Wreck Chords, Bridge Nine Records, No Idea Records, Chunksaah Records, Red Leader, Scene Police
Site officiel www.strikeanywhere.org
Composition du groupe
Membres Thomas Barnett
Matt Smith
Garth Petrie
Eric Kane
Mark Miller
Anciens membres Matt Sherwood
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Strike Anywhere.

Strike Anywhere est un groupe de punk rock américain, originaire de Richmond, en Virginie. Ils font partie des groupes de punk engagés et sont souvent cités aux côtés de Propagandhi pour la qualité de leurs textes. Leur logo, un cercle contenant trois flèches, est un symbole antifasciste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Barnett, chanteur du groupe, en concert à Barcelone, en Espagne, en 2010.

Strike Anywhere est formé en 1999 à Richmond, en Virginie[1]. Après la publication d'un premier EP, Chorus of One, Strike Anywhere signe au label Jade Tree Records auquel ils publient leur premier album studio, Change Is a Sound en août 2001[1]. Alors que Change Is a Sound offre un son très hardcore, Strike Anywhere emprunte un sentier plus mélodique sur leur deuxième album studio, Exit English, publié en 2003[1]. Alors que certains fans y voient un pas en avant notable et considèrent cet album comme leur meilleur à ce jour, d'autres regrettent l'agressivité des premiers temps. Ces derniers ont tout particulièrement apprécié la sortie en janvier 2005[1] de Living in Discontent, une compilation de morceaux rares, qui clôt la collaboration entre Strike Anywhere et Jade Tree.

Strike Anywhere signe chez Fat Wreck Chords en mai 2005[2],[3], et ses membres enregistrent au printemps 2006 leur prochain album avec le producteur Brian McTernan. L'album, intitulé Dead FM, est publié le 5 septembre 2006 sur Fat Wreck Records. Il est très bien accueilli par l'ensemble de la presse spécialisée[1]. Il comprend un total de 14 chansons qui durent toutes moins de trois minutes[4]. En janvier 2008, ils annoncent des dates de tournées avec Paint It Black[5].

Strike Anywhere signe avec le label Bridge Nine Records en mai 2009[1]. En juin le même mois, ils terminent l'enregistrement d'un nouvel album[6]. Intitulé Iron Front, il est produit par Brian McTernan, et est la suite de Dead FM[6]. Il est annoncé le 6 octobre 2009[6]. En avril 2010, ils annoncent des dates de tournée nord-américaine avec Bane et Touché Amoré[7].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Thomas Barnett - chant (depuis 1999)
  • Matt Smith - guitare, chant (depuis 1999)
  • Garth Petrie - basse (depuis 1999)
  • Eric Kane - batterie (depuis 1999)
  • Mark Miller - guitare, chant (depuis 2007)

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Matt Sherwood - guitare, chant (1999–2007)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Change is a Sound
  • 2003 : Exit English
  • 2005 : To Live in Discontent
  • 2006 : Dead FM
  • 2009 : Iron Front

EP[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Chorus of One
  • 2001 : Bread or Revolution
  • 2001 : Underground Europe: The 1999 Demos
  • 2009 : Iron Front

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2005 : To Live In Discontent (démos Chorus of One et Bread or Revolution)
  • 2012 : In Defiance of Empty Times (acoustique)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) « Bridge Nine signs Strike Anywhere », sur killyourstereo.com, (consulté le 9 avril 2017).
  2. (en) « Fat signs Strike Anywhere », sur PunkNews (consulté le 9 avril 2017).
  3. (en) « Strike Anywhere Sign To Fat Wreck Chords », sur scenepointblank.com (consulté le 9 avril 2017).
  4. (en) « STRIKE ANYWHERE "Dead FM" Fat Wreck Chords », sur The Washington Post, (consulté le 9 avril 2017).
  5. (en) « Paint It Black, Strike Anywhere dates », sur lambgoat.com (consulté le 9 avril 2017).
  6. a, b et c (en) « Strike Anywhere completes new album », sur lambgoat.com (consulté le 9 avril 2017).
  7. (en) « Strike Anywhere, Bane, Touche Amore dates », sur lambgoat.com (consulté le 9 avril 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]