Stolen Babies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stolen Babies
Description de cette image, également commentée ci-après

Stolen Babies en 2008 à Munich.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metal avant-gardiste, metal progressif, dark cabaret
Années actives Depuis 2002
Labels No Comment Records, The End Records
Site officiel www.stolenbabiestheband.com
Composition du groupe
Membres Dominique Lenore Persi
Rani Sharone
Gil Sharone
Ben Rico
Anciens membres Davin Givhan
Darling Freakhead

Stolen Babies est un groupe de metal avant-gardiste et progressif américain, originaire de Californie. Stolen Babies est connu pour son jeu de scène théâtral et ses spectacles énergiques, remplis d'accessoires et de décors, tous réalisés par les différents membres. Leurs influences musicales viennent de groupes tels que Oingo Boingo, Mr. Bungle ou Fishbone (avec lesquels Gil Sharone a joué).

Biographie[modifier | modifier le code]

Dominique Lenore Persi à Munich, en 2008.

Stolen Babies est issue de la troupe de théâtre d'une grande école en 1997[1]. Cette troupe s’appelait The Fratellis, et prendra son nom de l'un des sketches réalisés par la troupe durant cette période ; sketch écrit par Dominique Persi, directeur artistique et scénique du groupe. La troupe se sépare peu de temps après, et Stolen Babies en émerge[1].

Stolen Babies sort deux démos en 2002, puis 2004 via leur propre label, No Comment Records. Leur premier album est publié le et s'intitule There Be Squabbles Ahead[2]. Contenant des versions remixées de A Year of Judges et Push Button de la démo de 2004, l'album est d'abord publié en début d'année sur le site web du groupe, avant d'être republié sur leur label The End Records. There Be Squabbles Ahead est produit par Dan Rathbun, membre du groupe de rock expérimental Sleepytime Gorilla Museum, qui fournit également des instruments (tuba, violon, etc.) ainsi que des chœurs sur les titres Filistata, Swint or Slude et Gathering Fingers. La réédition de l'album comporte également un clip pour Push Button. Cet album marque également le départ de Davin Givhan, guitariste du groupe. Entre 2006 et 2012, le groupe reste particulièrement silencieux[1].

Le , Stolen Babies sort un single intitulé Splatter. En juillet 2012, le groupe annonce son deuxième album, Naught pour le 16 octobre 2012[3]. Entre les 4 et 24 septembre 2012, le groupe participe à la tournée Epic Kings and Idols, avec Devin Townsend, Katatonia, et Paradise Lost. Le 24 juin 2013, le groupe publie le clip de la chanson Second Sleep, issue de leur album Naught[4]. Ils participent aussi à la tournée With a Vengeance avec Otep, New Years Day et Lydia Can't Breathe. La tournée commence le 20 septembre 2013 à Fresno, en Californie, et s'achève le 9 novembre à Los Angeles, en Californie[5].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2006 : There Be Squabbles Ahead
  • 2012 : Naught

Démos[modifier | modifier le code]

  • 2002 : 3 Song Demo
  • 2004 : 4 Song Demo

EP[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Stolen Babies EP

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « INTERVIEW: STOLEN BABIES », sur Rock Revolt Magazine (consulté le 24 septembre 2016).
  2. (en) « STOLEN BABIES Featured On MP3.COM », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 24 septembre 2016).
  3. (en) « STOLEN BABIES To Release 'Naught' In September », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 24 septembre 2016).
  4. (en) « STOLEN BABIES: 'Second Sleep' Video Released », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 24 septembre 2016).
  5. (en) « Otep’s “With A Vengeance” Tour 10/17/13 », sur sinestrastudios.net (consulté le 24 septembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :