Steppe d'Ouïmon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La steppe d'Ouïmon au couchant vue du village de Tchendek

La steppe d'Ouïmon (Уймонская степь) forme une dépression entre les montagnes de l'Altaï central, au sud-ouest de la Sibérie. Ce plateau recouvert de végétation de steppe se trouve dans le territoire administratif du raïon d'Oust-Koksa dépendant de la république de l'Altaï (fédération de Russie), entre les monts de la Terekta au nord et les monts Katoun au sud. La steppe d'Ouïmon s'étend sur 35 kilomètres de longueur et entre 10 et 12 kilomètres de largeur, à une altitude de 900 mètres. Elle est arrosée par la rivière Katoun.

Les localités habitées de la steppe sont les villages d'Oust-Koksa (chef-lieu administratif), Bachtala, Kastakhta, Kourounda, Terekta, Tchendek, Polevodka, Margala, Tchiornaïa Retchka, Oktiabrskoïe, Verkhny Ouïmon, Nijny Ouïmon, Tikhonkaïa, Moulta, Zamoulta, Maralnik et Gagarka.

Historique[modifier | modifier le code]

Des raskolniki ont fondé ici des villages et plus tard des paysans orthodoxes au XIXe siècle, selon le géographe Vassili Sapojnikov (1861-1924).

Illustrations[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ru) V. Molodavkine, L'Altaï montagneux, guide, éditions Ajax, Moscou, 2007, p 82. (ISBN 978-5-94161-159-1)

Source[modifier | modifier le code]