Stanislas-Constantin de Meszek

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stanislas-Constantin de Meszek
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Le baron Stanislas-Constantin de Meszek (né en 1657 en Pologne - 1747 )

Biographie[modifier | modifier le code]

La vie de Stanislas-Constantin, baron de Meszek est étroitement liée à l’épopée de Stanislas Leszczynski (1677 – 1766), roi de Pologne en exil, dont il fut le plus fidèle compagnon.

Il est déjà à ses côtés lorsque Stanislas, alors staroste du Palatinat d’Odolanov, est élu roi de Pologne le 12 juillet 1704. Ce règne sera de très courte durée puisque dès 1709, Auguste II qui avait été élu roi de Pologne précédemment en 1697, reprend le trône chassant Stanislas et sa Cour. Le baron de Meszek suit alors le roi Stanislas en Suède où ce dernier a trouvé refuge auprès de son ami le roi Charles XII.

À la mort de Charles XII en 1718, Stanislas se retrouve une nouvelle fois sur les routes, sans résidence ni Royaume. Meszek, maréchal du roi déchu, se rend alors à Versailles dans les tout premiers jours de janvier 1719, avec pour mission délicate d'attendrir le Régent, le duc d’Orléans, pour que celui-ci autorise le roi Stanislas à résider en Alsace. Le baron de Meszek s’acquitte de cette mission avec succès et en mars 1719 Stanislas Leszczyński s’installe avec ses proches à Wissembourg (Alsace) où il mène une vie simple.

Le 22 septembre 1725, Louis XV roi de France, épouse Marie Leszczyńska, fille de Stanislas. La même année, le roi Stanislas, sa Cour et Meszek, s'établissent à Chambord. Mais cette vie tranquille ne satisfait pas Stanislas qui rêve toujours de son trône polonais. Ainsi, à la mort d’Auguste II, se précipite-t-il en Pologne où il se fait élire une nouvelle fois roi le 12 septembre 1733.

Ce règne sera encore plus bref que le précédent puisque 10 jours après son accession au trône, Stanislas, menacé par les Russes, doit se réfugier à Dantzig puis en Prusse. Louis XV se doit de trouver un État pour son beau-père trop remuant et des négociations auxquelles participe activement le baron de Meszek, sont engagées pour faire renoncer Stanislas à la Pologne et lui accorder la Lorraine en viager.

Le traité de Meudon est signé le 30 septembre 1736 et le baron de Meszek prend possession, au nom de Stanislas, du Duché de Bar le 8 février 1737 et du Duché de Lorraine le 21 mars 1737.

En avril 1737, Meszek est récompensé pour sa loyauté par le Roi Stanislas qui le nomme Grand Maréchal du Palais et Intendant de sa Maison. Il devient ainsi le second personnage des Duchés. C’est l’homme de confiance de Stanislas, il le conseille et le soutient.

Très aimé des Lorrains, il a participé à la popularité de Stanislas en le représentant dans maintes cérémonies. Il a également œuvré à la vie culturelle lorraine en parrainant de très nombreux artistes locaux.

Stanislas-Constantin Baron de Meszek s’est éteint en 1747 à 90 ans, toujours fidèle à son Roi.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Françoise de Graffigny, Correspondance, Tomes I à X – 1716 - 1750, Oxford, The Voltaire Foundation, 1985 ; 2006
  • Auguste Digot, Membre de l’Académie de Stanislas, Histoire de Lorraine, Nancy, Vagner, 1856
  • Pierre Boyé, Stanislas Leszczynski ou le 3e Traité de Vienne, Berger-Levrault 1898
  • Henry Gauthier–Villars, Le Mariage de Louis XV, d’après des documents nouveaux et une correspondance inédite de Stanislas Leszczynski, Paris, Plon Nourrit, 1900
  • Christian Pfister, Histoire de Nancy, Berger-Levrault, 1902
  • Gabriel de La Rochefoucauld, Marie Leszczinska, femme de Louis XV, Les Livres Merveilleux, 1943
  • Roger Gérard-Doscot, Stanislas Leszczynski et la Cour de Lorraine, Éditions Rencontre, 1969
  • Revue des Deux Mondes, mai 1982
  • Anne Muratori-Philip, Le Roi Stanislas, Fayard, 2004