Stanisław Marusarz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stanisław Marusarz
Image illustrative de l'article Stanisław Marusarz
Stanisław Marusarz
Contexte général
Sport Combiné nordique, ski de fond et saut à ski
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Pologne polonaise
Naissance
Décès (à 80 ans)
Taille 1,80 m
Poids de forme 76 kg
Surnom Dziadek
Club SN PTT Zakopane (1926–1951)
WKS Zakopane (1952–1957)

Stanisław Marusarz est un fondeur, sauteur à ski et spécialiste du combiné nordique polonais, né le à Zakopane (alors Autriche-Hongrie) et mort dans la même ville le . Il a été élu sportif polonais de l'année en 1938.

Il est le frère de Helena Marusarz (pl) et le cousin de Andrzej Marusarz (pl) et de Józef Marusarz (pl).

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1936, lors du concours de saut, il saute à 73 mètres le premier saut et il se classe 5e au final[1].

En 1939, il s'échappe d'un camp de prisonniers de guerre et il retrouve à Zakopane sa sœur, Helena Marusarz (pl), ainsi que Bronisław Czech[2]. Tous les trois font partie de la résistance polonaise et contribuent à la fuite de polonais vers d'autres pays européens[3]. En 1940, l'entraîneur Autrichien de l'équipe polonaise, Sepp Roehrl, parvient à revenir à Zakopane et il aide dans un premiers temps la résistance polonaise[4]. Lors de l'hiver 1941, Sepp Roehrl, revient seul d'une mission et la famille Marusarz ainsi que Bronisław Czech pensent qu'il les a trahi[4]. Bronisław Czech décide de tuer l'Autrichien mais il est arrêté par la Gestapo avant d'y parvenir[4]. Les autres membres du réseau sont arrêtés et tués pour la majorité[4]. Bronisław Czech est envoyé à Auschwitz[4]. Helena Marusarz meurt à Pogórska Wola (en)[5]. Stanisław Marusarz, condamné à mort, parvient à s'échapper en sautant du troisième étage de la prison centrale de Cracovie[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : États-Unis Lake Placid 1932 Flag of the NSDAP (1920–1945).svg Garmisch-Partenkirchen 1936 Drapeau : Suisse St-Moritz 1948 Drapeau : Norvège Oslo 1952
Saut à ski 17e 5e 27e 27e
Combiné nordique 27e 7e
Ski de fond
18km
27e

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Autriche Innsbruck 1933 Drapeau : Tchécoslovaquie Vysoke Tatry 1935 Drapeau : Finlande Lahti 1938 Drapeau : Pologne Zakopane 1939
Saut à ski 4e Médaille d'argent, Coupe du Monde Argent 5e
Combiné nordique 6e

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Monique Berlioux, Des jeux et des crimes : 1936 Le piège blanc olympique, Paris, Atlantica, (ISBN 2-758800-02-0) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Monique Berlioux 2007, p. 776.
  2. Monique Berlioux 2007, p. 539.
  3. Monique Berlioux 2007, p. 541.
  4. a, b, c, d et e Monique Berlioux 2007, p. 542.
  5. a et b Monique Berlioux 2007, p. 543.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :