Stéphane Lavoué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Stéphane Lavoué
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité
Site web

Stéphane Lavoué, né à Mulhouse en 1976[1], est un photographe portraitiste français . Il vit et travaille entre la Bretagne et Paris.

Il est lauréat du Prix Niépce 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Mulhouse en 1976 d'un père médecin militaire, il grandit au gré des affectations de son père.

Il est diplômé de l’École supérieure du bois en 1998[2].

Il part vivre en Amazonie pendant deux ans, chargé des achats pour un grand groupe industriel. Lors de ce séjour au Brésil, il découvre un reportage de Sebastião Salgado sur les ouvriers des mines d’or de la Serra Pelada.

De retour en France, il décide de devenir photographe après une année de formation au Centre Iris pour la photographie.

Il travaille pour la presse, d’abord à Libération comme reporter, puis à partir de 2001, il se spécialise comme portraitiste réputé pour des journaux français (Le Monde, Le Figaro, L’Équipe, ...) ou étrangers (New York Times, The Times)[3].

En 2015, il se lance dans des projets plus personnels avec l'exposition « The Northeast Kingdom » et une commande du Conseil général du Morbihan « Nourrir la planète » exposée au festival de La Gacilly.

En 2018, il est lauréat du Prix Niépce[4]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • « The Northeast Kingdom », Festival ImageSingulières de Sète, 2015[1]
  • « The Northeast Kingdom », Espace Leica, Paris, 18 juin au 10 octobre 2015
  • Festival photo de La Gacilly, 5 juin au 30 septembre 2015[5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]