Stéphane Chaumet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chaumet.
Stéphane Chaumet
Naissance
Dunkerque
Activité principale
écrivain, traducteur
Auteur
Genres
roman, récit, poésie

Stéphane Chaumet, né en à Dunkerque, est un écrivain et traducteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Stéphane Chaumet a passé son enfance à Dunkerque, son adolescence en Touraine et a vécu plusieurs années à Paris. Il s’est installé pour de longs séjours dans différents pays d’Europe (Allemagne, Belgique, Espagne), d’Amérique latine (Mexique, Argentine, Salvador, Colombie), d’Asie (Chine, Singapour), au Moyen-Orient (Syrie) et en Floride. Il vit aujourd’hui à Bogotá[1],[2],[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Dans la nudité du temps (1999-2001), poésie, Paris, Éditions L’Oreille du loup, 2007, 70 p. (ISBN 978-2-917290-00-2)
  • Urbaines miniatures (2000-2004), poésie, Paris, Éditions L’Oreille du loup, 2007, 102 p. (ISBN 978-2-917290-03-3)
  • La traversée de l'errance / La travesía de la errancia (2003-2006), poésie, Mexico, Éditions La Cabra, 2010, 160 p. (ISBN 978-607-7735-05-2)
  • Même pour ne pas vaincre, roman, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Cadre rouge », 2011, 346 p. (ISBN 978-2-02-103956-6)[4]
  • Les Cimetières engloutis (2008-2009), poésie, peintures de Jimena González Restrepo, Neuilly, France, Éditions Al Manar, 2013, 58 p. (ISBN 979-10-90836-25-9)
  • Au bonheur des voiles. Chroniques syriennes (2004-2005), récit, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Cadre rouge », 2013, 294 p. (ISBN 978-2-02-111341-9)[5]
  • Reposo en Fuego, anthologie poétique bilingue (1991-2016), Angers, France, Atelier La Marge, 2013, 66 p.
  • Les Marionnettes, roman, Paris, Éditions du Seuil, coll. « Cadre rouge », 2015, 170 p. (ISBN 978-2-02-116778-8)
  • Fentes (1991-1997), poésie, dessins de Cecilia García Saracho, Neuilly, France, Éditions Al Manar, 2015, 80 p.
  • Corps avant l'oubli / Cuerpos antes del olvido, poésie, Quito, Ediciones de la Línea Imaginaría, 2016
  • Le hasard et la perte / El azar y la pérdida (2012-2016), poésie, Bogotá, Editorial Escarabajo, 2017, 100 p.
  • Le repos en feu / Reposo en fuego, anthologie poétique bilingue (1991-2016), Ibagué / Bogotá, Caza de Libros editores, 2017, 224 p.
  • Insomnia (2014), poésie, peintures de Matthieu Séry, Limoges, Éditions Dernier Télégramme, 2018, 40 p.

Photographies[modifier | modifier le code]

  • L'hôte, l'autre / El huésped, photos de Syrie avant la guerre / fotos de Siria antes de la guerra, Bogotá, Editorial Uniediciones, 2017, 96 p.
  • Cartas de amor en tiempos del conflicto, antología de cartas con 15 fotos de Stéphane Chaumet / Lettres d'amour au temps du conflit colombien, anthologie de lettres avec 15 photos de Stéphane Chaumet), Bogotá, Editorial Casa Hecate, 2017, 112 p.

Traductions (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Écrire / Escribir, Chantal Maillard (Espagne), poésie, Éditions Librairie Olympique, 2018
  • Ventre de lumière / Vientre de luz, 14 poètes colombiennes + Jattin, Éditions Espaces latinos (Lyon) et Ladrones del tiempo (Bogotá), 2017
  • Sortie de secours / Salida de emergencia, Federico Díaz-Granados (Colombie), poésie, Éditions L’Oreille du loup (Paris) et Ladrones del tiempo (Bogotá), 2017
  • Archipel du tremblement / Archipiélagos del temblor, Miguel Ángel Bustos (Argentine), poésie, Éditions Al Manar, 2015
  • Les coupures invisibles / Los cortes invisibles, Natalia Litvinova (Argentine), poésie, Éditions Al Manar, 2015
  • Manada, Leopoldo Castilla (Argentine), avec Cristina Madero, poésie, Éditions Al Manar, 2015
  • La Fuite, Myriam Montoya (Colombie), roman, Éditions La Dragonne, 2011
  • Territoire de la peur / Territorio del medio, Leopoldo María Panero (Espagne), poésie, Éditions L’Oreille du loup, 2011[6]
  • Seule la voix demeure, Forough Farrokhzad (Iran), en collaboration avec Jaleh Chegeni, poésie, Éditions L’Oreille du loup, 2011[7]
  • Avec un si léger bagage / Mit leichtem gepäckt, Hilde Domin (Allemagne), poésie, Éditions L’Oreille du loup, 2010
  • Le voleur de tombes / El ladron de tumbas, Leopoldo Castilla (Argentine), poésie, Éditions L’Oreille du loup, 2009
  • Feu nouveau / Fuego nuevo, Alberto Blanco (Mexique), poésie, Éditions L’Oreille du loup, 2009
  • Fleur de refus, Myriam Montoya (Colombie), poésie, Éditions Écrits des Forges et Phi, 2009
  • Chasse Nocturne / Caza nocturna, Olvido García Valdés (Espagne), poésie, Éditions L’Oreille du loup, 2009
  • Intempérie / Intemperie, Pura López Colomé (Mexique), poésie, Éditions L’Oreille du loup, 2009[8]
  • La question radiante / La cuestión radiante, Fernando Rendón (Colombie), Éditions Le temps des cerises, 2008
  • Temps de crabe, Eduardo García Aguilar (Colombie), poésie, Éditions L’Oreille du loup, 2007
  • Je viens de la nuit / Vengo de la noche, Myriam Montoya (Colombie), trad. Stéphane Chaumet et Claude Couffon, Éditions Castor Astral et Écrits des Forges, 2007

Œuvres traduites[modifier | modifier le code]

  • La travesía de la errancia (Traducción de Myriam Montoya), poesía, México, Ediciones La Cabra, 2010[9]
  • Aun para no vencer (Traducción de Nicole d'Amonville Alegría), novela, México / España, Vaso Roto Ediciones, 2013[10]
  • Cuerpos antes del olvido / Corps avant l'oubli, poesía, con Yirama Castaño y Aleyda Quevedo, Ecuador, Ediciones de la Línea Imaginaría, 2016
  • El Paraíso de los velos, crónicas sirias (Traducción de Manuel Arranz), España, Editorial Pre-Textos, 2016[11]
  • El azar y la pérdida / Le hasard et la perte (Traducción del autor), poesía, Bogotá, Editorial Escarabajo, 2017
  • Los cementerios engullidos / Les cimetières engloutis (Traducción de Myriam Montoya y del autor), poesía, Bogotá, Editorial Uniediciones / Ladrones del tiempo, 2017
  • Reposo en fuego / Le repos en feu, antología poética bilingüe (1991-2016), Ibagué / Bogotá, Caza de Libros editores, 2017, 224 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « vallejo and co »
  2. « bibliomonde »
  3. « festival de poesia de Medellin »
  4. Raphaëlle Leyris, « "Même pour ne pas vaincre", de Stéphane Chaumet », sur Le Monde, (consulté le 1er décembre 2014)
  5. Catherine Simon, « Syriennes, avant-guerre », sur Le Monde, (consulté le 1er décembre 2014)
  6. « Territoire de la peur », sur L'Oreille du Loup
  7. « Seule la voix demeure », sur Seule la voix demeure
  8. « Spéciale Poésie Mexicaine », sur France Culture
  9. « Stéphane Chaumet | La Cabra Ediciones », sur www.lacabraediciones.com (consulté le 25 novembre 2016)
  10. « Aun para no vencer », sur www.vasoroto.com (consulté le 25 novembre 2016)
  11. « Leer: El paraíso de los velos », sur www.pre-textos.com (consulté le 25 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]