Sphinx du troène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Sphinx ligustri)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sphinx ligustri

Le sphinx du troène, Sphinx ligustri, est une espèce de lépidoptères appartenant à la famille des Sphingidae, à la sous-famille des Sphinginae, à la tribu des Sphingini et au genre Sphinx.

Description[modifier | modifier le code]

Ce papillon nocturne remarquable par la taille de l'imago (c'est l'un des plus grands sphingidés européens), et par la taille, la forme et les couleurs de sa chenille.

  • Envergure du mâle : 51 à 52 mm.
Imago

Imago = dernier stade

La chenille et la maturation de la nymphe

La chenille mue et grandit par paliers.

La nymphe devient de plus en plus foncée.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Répartition[modifier | modifier le code]

Région paléarctique.
Cette espèce a été introduite hors de son aire d'origine, en Australie[1], au Canada[2], en Nouvelle-Zélande[3] et aux États-Unis[4] où elle est devenue invasive. Elle s'est naturalisée dans les hauteurs du Mexique[5] et localement en Argentine.

Biologie[modifier | modifier le code]

Systématique[modifier | modifier le code]

L'espèce Sphinx ligustri a été décrite par le naturaliste suédois Carl von Linné en 1758[6].

Synonymie[modifier | modifier le code]

  • Sphinx spiraeae Esper, 1800 [7]
  • Sphinx ligustri amurensis Oberthür, 1886
  • Sphinx ligustri albescens Tutt, 1904
  • Sphinx ligustri brunnea Tutt, 1904
  • Sphinx ligustri incerta Tutt, 1904
  • Sphinx ligustri intermedia Tutt, 1904
  • Sphinx ligustri lutescens Tutt, 1904
  • Sphinx ligustri obscura Tutt, 1904
  • Sphinx ligustri pallida Tutt, 1904
  • Sphinx ligustri subpallida Tutt, 1904
  • Sphinx ligustri typica Tutt, 1904
  • Sphinx ligustri rosacea Rebel, 1910
  • Sphinx ligustri unifasciata Gschwandner, 1912
  • Sphinx ligustri nisseni Rothschild & Jordan, 1916[8]
  • Sphinx ligustri grisea (Closs, 1917)
  • Sphinx ligustri fraxini Dannehl, 1925
  • Sphinx ligustri perversa Gehlen, 1928
  • Sphinx chishimensis Matsumura, 1929
  • Sphinx ligustri seydeli Debauche, 1934
  • Sphinx ligustri brunnescens (Lempke, 1959)
  • Sphinx ligustri postrufescens (Lempke, 1959)
  • Sphinx ligustri cingulata (Lempke, 1964)
  • Sphinx ligustri weryi Rungs, 1977
  • Sphinx ligustri eichleri Eitschberger, Danner & Surholt, 1992[9]
  • Sphinx ligustri zolotuhini Eitschberger & Lukhtanov, 1996

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Potential Environmental Weeds in Australia: »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) ( Appendix C)
  2. Canadian Botanical Conservation Network / Information on Invasive Shrub and Vine Species « Copie archivée » (version du 27 août 2007 sur l'Internet Archive)
  3. Protecting and Restoring our Natural Heritage (Appendix one: Invasive weeds)
  4. European privet Invasive species (USA)
  5. Plantas medicinales. Virtudes insospechadas de plantas conocidas. 1987. Reader's Digest México S.A. de C.V. Printed by Gráficas Monte Albán S.A. de C.V. Querétaro, Mexico. (ISBN 968-28-0099-4)
  6. Linnaeus, 1758; Syst. Nat. (Edn 10) 1 : 490, n. 7
  7. Esper, 1800; Die. Schmett., Th. II (Suppl.) Abs. 2 (8-9): 21, pl. 42, f. 1
  8. Rothschild & Jordan, 1916; Novit. Zool. 23 (2): 253
  9. Eitschberger, Danner & Surholt, 1992; Atalanta 23: 245-247

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.C. Rougeot, P. Viette, Guide des papillons nocturnes d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, Lausanne 1978.