Speedy (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Speedy.

Speedy
logo de Speedy (entreprise)

Création Voir et modifier les données sur Wikidata
Dates clés 1985 : Premier spot de télévision
1999 : Speedy rejoint le groupe Kwik-FitT
2011 : Speedy redevient indépendant à la suite d'un « management buy out » des cadres dirigeants

2016 : Speedy est rachetée par Bridgestone

Slogan Va donc chez Speedy!
Siège social Nanterre
Drapeau de France France
Actionnaires Bridgestone EMEA
Activité Automobile, accessoires et entretien automobile
Produits Entretien et réparation rapide automobile, pièces détachées, accessoires, consommables, service et entretien automobile
Effectif 2 500
Site web http://www.speedy.fr

Chiffre d’affaires 280 millions d'euros (2017)

Speedy est une entreprise française d'entretien et réparation rapide automobile. L'entreprise est dirigée par Jacques Le Foll depuis mars 2008. Le réseau Speedy compte près de 500 centres en France et 72 aux Dom-Tom et à l'étranger.

En 2018, Speedy est élu pour la 4ème année consécutive "meilleur service client de l'année" dans la catégorie réparation automobile.[1]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1978: Arrivée de Speedy en France. L’activité des centres est alors exclusivement spécialisée dans le pot d’échappement.
  • 1983: Speedy élargit son offre en proposant de nouveaux services : amortisseurs, freins, batteries et vidanges.
  • 1985 : Création des « 5 engagements » Speedy. Premier spot publicitaire à la télévision.
  • 1986 : Ouverture du 100e point de service.
  • 1991 : Speedy achète à l'entreprise Shell la société Plein Pot comprenant 80 centres en France dépassant avec ses deux enseignes les 200 centres.
  • 1992 : Speedy lance l’activité Pneumatiques.
  • 1995 : Speedy acquiert les 73 centres du réseau Virage, et compte 360 points de service
  • 1997 : Création du Centre de formation Speedy.
  • 1999 : Speedy rejoint le groupe Kwik Fit, premier réseau européen de réparation rapide, qui compte aujourd’hui près de 2 000 points de service.
  • 2000 : Speedy crée « Speedy Fleet », activité consacrée à la maintenance des flottes d’entreprises et des flottes de loueurs courte et longue durée.
  • 2003 : Speedy célèbre ses 25 ans et compte alors 475 points de service.
  • 2004 : Speedy acquiert d'Axto le réseau de 43 centres de réparation automobile.
  • 2005 : Speedy lance l’activité Climatisation.
  • 2006 : Speedy lance l’activité SPEEDY GLASS
  • 2007 : Speedy France dispose de près de 500 centres. Speedy a réalisé un chiffre d’affaires de 274 millions d’euros en 2007, avec ses 500 centres en France et ses 1 600 salariés.
  • 2008 : Speedy France se lance sur Internet avec sa boutique en ligne de ventes de pneumatiques.
  • 2011 : Kwik-Fit est repris par le groupe japonais Itochu, un des leaders du commerce au Japon et dans de nombreux pays. Itochu souhaitant avant tout opérer des synergies entre les actifs britanniques de Kwik-Fit et sa filiale distribution de pneus Stapleton's, le groupe japonais engage la revente de Speedy[2].
  • 2011 : En octobre 2011, le président de Speedy, Jacques Le Foll, réalise un « management buy out » sur Speedy, avec l’aide de la Mauritius Commercial Bank. Le Comité d'entreprise de Speedy valide cette offre de rachat en octobre 2011[3].
  • 2016 : Speedy est racheté par le numéro un mondial du pneu, le japonais Bridgestone.[4],[5]

Nouveau plan stratégique[modifier | modifier le code]

Dans la foulée du rachat de Speedy par Bridgestone, Jacques Le Foll a annoncé un plan d’investissement et de redéploiement stratégique de l'entreprise. Il engage la mutation de l'entreprise vers des activités à plus forte valeur ajoutée, comme le contrôle de la climatisation, les révisions complètes ou le remplacement de la courroie de distribution, qui supposent de gros moyens en termes de formation et de logiciels[6]. Dans le cadre de cette stratégie, l'ouverture de cinq nouveaux centres en France est annoncée, ainsi que la transformation de 150 centres en 3 ans[7].

La franchise[modifier | modifier le code]

En rachetant le réseau Plein Pot, filiale du groupe Shell, Speedy a fait son entrée sur le marché de la franchise en 1991. Les rachats du réseau Virage à Total en 1996 puis du réseau Axto à Autodistribution en 2004 ont accéléré le déploiement de l’enseigne. Celle-ci rassemble plus de 130 points de service qui, avec les 350 intégrés, permettent d’obtenir un maillage important du territoire. Speedy est également présent à l'outre-mer et à l’international : Belgique, au Maroc, aux Pays-Bas, en Hongrie, mais aussi en Turquie et au Sénégal.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]